Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie

Qu’est-ce que l’alcoolisme chronique et comment le soigner?

Qu'est-ce que l'alcoolisme chronique et comment le soigner - DR VOROBJEV

décembre 21, 2020

L’alcoolisme chronique est un problème majeur de la société moderne.

Il n’existe presque pas une personne au monde qui n’ait goûté une boisson alcoolisée à un moment de sa vie. Beaucoup boivent pour se sentir mieux dans la société, pour être plus à l’aise et plus confiants pour parler lors des sorties. D’autres boivent un verre ou deux pour éliminer les problèmes d’estomac ou pour digérer les aliments plus facilement. Les troisièmes, pour se réchauffer en hiver ou pour se rafraîchir en été, alors que certains autres boivent pour “éliminer” la tristesse, le stress et la fatigue.

Les raisons de boire étant nombreuses, c’est devenu non seulement inévitable mais aussi un événement quotidien souhaitable. Il n’est donc pas surprenant que plus de 95% de la population adulte consomme de l’ alcool.

Malheureusement, la consommation occasionnelle d’alcool peut conduire à l’alcoolisme. Le fait qu’environ 3% de la population mondiale souffre de cette dépendance, soit plus de 10% des hommes adultes et 5% des femmes, confirme l’existence d’un grave problème socio-médical.

Qu’est-ce que l’alcoolisme chronique?

Même les peuples avant la Nouvelle Ère connaissaient les problèmes qu’engendrait une consommation excessive d’alcool. Ainsi, les Spartiates punissaient les citoyens qui étaient constamment ivres en leur coupant les jambes. Dans de nombreux ouvrages, Aristote a souligné les dommages causés par l’alcool au corps humain, tandis que le Codex de Dusan prévoyait des amendes pour l’alcoolisme.

Au XIXème siècle, le médecin Ainstie fixa la limite d’une consommation quotidienne sans danger à 42 ccm d’alcool absolu. Ce qui représente environ 2 verres d’eau-de-vie, un demi litre de vin ou environ 4 verres de bierre. Il a ainsi clairement fait la différence entre une consommation occasionnelle d’alcool et les problèmes nécessitant un traitement de l’alcoolisme.

Alkoholizam kod žena

Cependant, ce n’est que dans les années 1930 que l’alcoolisme chronique a été classé dans les maladies de dépendance. Par définition, il s’agit d’une maladie progressive et récurrente caractérisée par une consommation d’alcool à long terme, de manière excessive et incontrôlée. La perte de contrôle est connue sous le nom de “phénomène du premier verre”. Il marque l’incapacité d’arrêter de boire lorsque d’autres le font.

L’alcoolisme chronique étant de plus en plus présent, cette dépendance a un impact négatif sur la vie de toute la famille. D’autant plus que la plupart des alcooliques présentent certains points communs, en particulier celui d’éviter les responsabilités et de négliger les autres membres de la famille. Ils sont caractérisés par un égoïsme prononcé ou le fait d’être obnubilés par leurs propres problèmes et l’incapacité à percevoir les besoins des autres. Ensuite, ils présentent un manque d’autodiscipline qui se manifeste par une attitude instable, impulsive, voire trop indulgente ou stricte envers la famille.

L’alcoolisme chronique entraîne de graves problèmes de santé

Bien que la cocaïne et ses effets sur le corps retiennent davantage l’attention de la société, les effets de l’alcool ne doivent pas être négligés. Croyez-le ou non, l’alcoolisme chronique est la troisième maladie par sa fréquence, juste derrière les maladies cardiovasculaires et malignes.

La consommation à long terme entraîne des dommages au foie. La cirrhose du foie et les hépatites B et C accompagnent souvent cette maladie. Les cancers du sein, du foie, de la bouche et de la gorge ne sont pas exclus, alors que le risque de cardiopathie et d’accident vasculaire cérébral est augmenté de 40%.

L’alcoolisme chronique a également des conséquences sur la santé mentale. En effet, l’alcool provoque la mort des cellules nerveuses, ce qui provoque une dégradation intellectuelle, la perte de mémoire et de nombreux problèmes psychiques, tels que la dépression, l’anxiété, le delirium tremens.

Comment traite-t-on l’alcoolisme chronique?

Il faut des années pour que l’alcoolisme chronique se manifeste pleinement. Pour cette raison, de nombreuses personnes ne savent même pas qu’elles ont un problème, et s’adressent que très tardivement pour se soigner.

Le traitement de la dépendance à l’alcool à la clinique Dr Vorobjev représente un ensemble unique de méthodes modernes, une approche individualisée et des conditions hospitalières strictement contrôlées.

La première étape consiste à vérifier votre état psycho-physique. Elle comprend des analyses générales d’urine et de sang, des tests de dépistage d’hépatite B et C et du virus VIH, ainsi que des examens médicaux spécialisés. Ensuite, à déterminer le niveau de dépendance et l’existence éventuelle des problèmes psychiques. En fonction des résultats du diagnostic, les médecins mondialement reconnus, spécialisées dans le traitement des dépendances déterminent le meilleur programme de soin pour le patient.

 

La clinique Dr Vorobjev pratique exclusivement la désintoxication indolore. La désintoxication ultra-rapide et la plasmaphérèse se distinguent particulièrement en tant que méthodes les plus efficaces pour nettoyer le corps. Elles permettent d’éviter les symptômes de la crise de manque. Et par conséquent, elles permettent de réduire le risque d’apparition du délirium tremens et des troubles psychiques. Au même temps, elles stimulent le métabolisme et fortifient le système immunitaire afin que le patient soit prêt pour le  traitement de la dépendance psychique.

Lors de cette étape, les traitement les plus modernes sont employés – la thérapie aversive, la N.E.T. thérapie, la transair thérapie. Elles donnent des résultats optimaux dans un délai beaucoup plus court et le processus de guérison lui-même est ainsi beaucoup plus rapide.

Pour garantir les résultats obtenus, un blocage pharmacologique et le soutien complet après le traitement sont également menés. Ce qui signifie que les médecins spécialistes et les psychothérapeutes continuent à prendre soin des patients même après leur sortie de l’hôpital. Des bilans de santé réguliers, des conseils et une psychothérapie facilitent le retour à la vie normale, excluant la possibilité de rechute.

 

Ne permettez pas que l’alcoolisme chronique ruine votre santé et votre famille, permettez à l’équipe de la clinique Dr Vorbjev de vous aider.

 

Publié le décembre 21, 2020
équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partage social:
Previous ArticleNext Article

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button