Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie
razmak dr vorobjev

mai 5, 2021

La buprénorphine est un médicament opioïde prescrit pour traiter les troubles liés à l’usage d’opioïdes et soulage les douleurs modérées à sévères. Les noms commerciaux de la buprénorphine incluent Subutex, Suboxone et Butrans, et en argot elle est connue comme «bupré», «subu» et «orange».

Étant donné que la buprénorphine est un agoniste partiel des opioïdes, elle n’active que certains récepteurs opioïdes dans le cerveau tout en en bloquant d’autres. Cela signifie que l’effet euphorique est toujours présent, mais il est plus faible qu’avec d’autres opioïdes tels que l’héroïne, la méthadone et la morphine. En cas d’abus ou de mauvaise utilisation de la buprénorphine, le potentiel de dépendance augmente et une dépendance physique peut se développer. Une fois que l’utilisateur devient dépendant à la buprénorphine, il peut éprouver plusieurs manifestations physiques et psychiques d’une crise de manque s’il essaie d’arrêter de prendre ce médicament.

Cet article vous aidera à en savoir plus sur la durée du sevrage et les symptômes auxquels vous pouvez vous attendre lors d’une crise de manque de la buprénorphine. Différentes possibilités de traitement seront également abordées pour vous aider à prendre une décision éclairée concernant votre processus de désintoxication et de traitement.

Effets indésirables possibles de la buprénorphine

Un utilisateur de la buprénorphine qui traverse les effets indésirables après avoir pris une dose

 La buprénorphine peut provoquer des effets indésirables et des effets secondaires désagréables même chez ceux qui l’utilisent selon les indications, bien qu’ils puissent différer selon le mode de consommation. Les effets indésirables possibles de la buprénorphine incluent, sans toutefois s’y limiter :

  •         Constipation et maux de ventre
  •         Nausées et vomissements
  •         Troubles d’appétit
  •         Somnolence, vertiges ou fatigue inhabituelle
  •         Maux de tête
  •         Transpiration excessive
  •         Éruption cutanée et démangeaisons (en particulier avec les patchs transdermiques et injections)
  •         Engourdissements ou irritation de la bouche (avec les comprimés sublinguaux)

Dans la plupart des cas, ces effets indésirables sont légers et disparaissent d’eau même lorsque le médicament est éliminé de votre système. Mais en cas d’abus, vous êtes plus susceptible de ressentir ces effets indésirables.

En cas de réactions allergiques sévères ou d’effets secondaires généraux, certains effets indésirables graves peuvent survenir, tels que la diminution de la fonction respiratoire, une hypotension artérielle, des troubles de la fonction surrénalienne et des problèmes hépatiques.  

Si vous êtes préoccupé par d’éventuelles réactions à la buprénorphine ou si vous ressentez une réaction extrême comme décrit ci-dessus contactez un professionnel de la santé dans les plus brefs délais.

Symptômes du sevrage de la buprénorphine

La crise de manque de la buprénorphine est souvent comparée à la crise de l’héroïne, bien que les effets indésirables soient plus légers. Le sevrage d’autres opioïdes, comme la méthadone, est généralement plus intense et implique plus de symptômes, mais le sevrage de la buprénorphine peut également être inconfortable et peut entraîner une rechute en cas de tentative d’auto-sevrage. En général, les symptômes sont similaires à ceux de la grippe et impliquent :

  • Nausées et vomissements
  • Crampes abdominales et douleurs musculaires
  • Larmoiement des yeux et nez qui coule
  • Maux de tête
  • Transpiration excessive
  • Insomnie
  • Troubles d’appétit
  • Envie intense de la drogue
  • Troubles psychiques, incluant l’anxiété, l’irritabilité et la dépression

L’intensité de ces symptômes dépend de plusieurs facteurs, dont la durée de la dépendance, les doses consommées, de l’état général de la personne et bien d’autres. Plus la dépendance est grave, plus les symptômes du sevrage sont graves également.

Combien de temps dure la crise de manque de la buprénorphine?

Selon la manière dont elle est consommée, les effets de la buprénorphine durent généralement de 3 heures pour les injections à plus d’une journée pour les l’administration sublinguale. Cela signifie que vous pouvez commencer à ressentir les symptômes du manque à différents intervalles, selon le mode de consommation.  

Les troubles du sevrage aigu sont susceptibles de se produire dans les un ou deux jours, de culminer dans les 3 à 5 jours, puis disparaître ne une à deux semaines. Cela ne signifie pas que la crise de manque sera complètement terminée et les symptômes physiques d’abstinence peuvent durer des semaines après la prise de la dernière dose. Le désir de la drogue et les symptômes psychiques du manque persévèreront probablement plus longtemps et peuvent durer plusieurs semaines ou des mois avant leur disparition, ce qui contribue à une forte possibilité de rechute.  

Il est important de noter que ces délias peuvent varier et dans certains cas être légers, mais cela ne signifie pas que la désintoxication complète est terminée. L’intensité du désir de la drogue et les symptômes physiques et psychiques durables peuvent apparaître après un certain temps et être insupportables, conduisant souvent à une rechute des semaines ou des mois plus tard.

Demandez une consultation gratuite en ligne avec un spécialiste du traitement de la dépendance pour apprendre à gérer les symptômes de la crise de manque de la buprénorphine >>>

En quoi consiste le traitement de désintoxication de la buprénorphine?

Il existe deux options principales pour traiter la dépendance à la buprénorphine et éliminer la crise de manque. Avec les conseils médicaux, il est techniquement possible de se désintoxiquer lentement à la maison, mais ce n’est pas un choix viable pour beaucoup de personnes qui veulent arrêter de consommer la buprénorphine pour toujours. Ce processus consiste à réduire progressivement la dose du médicament pour éviter les pires effets de la crise de manque, car le corps s’habitue au fil du temps à des concentrations plus faibles de la buprénorphine. Il s’agit d’une méthode de désintoxication longue et désagréable qui conduit souvent à des rechutes en raison de crises psychiques auxquelles la personne est confronté quotidiennement.

Un spécialiste du traitement de la dépendance qui recommande différentes thérapies après une procédure de désintoxication

Une autre option de désintoxication et de traitement de la dépendance comprend la  désintoxication ultra-rapide des opioïdes (UROD). Pendant la procédure, les patients sont sous anesthésie pendant 6 à 8 heures et reçoivent des médicaments tels que la nalaxone ou la naltrexone, qui nettoient les opiacés du corps. Cette méthode peut être répétée plusieurs fois et n’est pratiquée que dans un établissement médical qualifié et équipé, afin d’assurer la santé du patient.  

UROD doit aider les patients à passer le sevrage aigu sans avoir à ressentir les symptômes les plus douloureux, mis ce n’est qu’une partie du traitement global. Après la procédure de désintoxication, une combinaison de pharmacothérapie, de physiothérapie ou de thérapie comportementale sera probablement recommandé pour aider le patient sur la voie de la guérison complète.

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez besoin d’aide pour mettre fin à la dépendance à la buprénorphine, contactez-nous pour en savoir plus sur la meilleure option de traitement pour vous.

Pour en savoir d’avantage sur la désintoxication de la buprénorphine, demandez une consultation en ligne gratuite et confidentielle. Vous discuterez des différents issues de la désintoxication rapide et d’autres options de traitement avec un spécialiste de la clinique >>>

Questions fréquentes

Quels sont les symptômes d’une crise de manque de la buprénorphine?

 Des symptômes ressemblant à ceux de la grippe, d’une intensité variable, peuvent survenir une à deux semaines après l’arrêt de la buprénorphine. Les manifestations physiques du sevrage peuvent inclure des nausées et des vomissements, des douleurs abdominales, un écoulement nasal, des maux de tête, des troubles du sommeil, une baisse ou une augmentation de l’appétit et des envies intenses de drogue. Les envies de drogue et les symptômes psychiques tels que l’irritabilité, l’anxiété, la dépression et le brouillard cérébral peuvent durer longtemps après la disparition du sevrage aigu.

Dans quel délai survient la crise de manque de la buprénorphine?

Un sevrage aigu est susceptible d’apparaître dans un jour ou deux, de culminer dans les 3 à 5 jours, puis de s’estomper après une à deux semaines, bien que certains symptômes physiques plus légers puissent durer plus longtemps. Le besoin de drogue et les symptômes d’une crise d’abstinence psychologique dureront le plus longtemps et peuvent prendre plusieurs semaines à plusieurs mois pour disparaître, ce qui contribue à une forte possibilité de rechute. La gravité de la crise d’abstinence et la durée du sevrage dépendront de divers facteurs, dont le mode d’utilisation et l’intensité de la dépendance.

Comment puis-je me libérer de la dépendance à la buprénorphine?

Bien qu’il soit techniquement possible d’effectuer une désintoxication par vous-même, cela peut être un processus très douloureux qui entraîne souvent une rechute. Un moyen plus confortable d’éliminer la dépendance à la buprénorphine est pratiqué dans un établissement médical spécialisé dans la désintoxication des drogues. La désintoxication ultrarapide aux opioïdes (UROD) est une procédure de désintoxication médicamenteuse qui peut être associée à d’autres traitements, tels que la pharmacothérapie, la physiothérapie et la thérapie comportementale, pour vous aider à récupérer de la manière la plus sûre et la plus efficace possible.

Publié le mai 5, 2021
par l’équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partager cet article:

Derniers articles du blog

razmak dr vorobjev

Blocage des opiacés : implants pour la dépendance aux opiacés

Que sont les implants pour la dépendance aux opiacés et comment fonctionnent-ils ?Qu’est-ce que la thérapie de remplacement des opiacés

Sevrage et désintoxication du fentanyl

Effets secondaires possiblesSymptômes de sevrage du fentanylCombien de temps dure le sevrage du fentanyl ?Effets secondaires psychologiques du sevrage du

Call Now Button