Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie
razmak dr vorobjev

avril 27, 2021

Les médicaments narcotiques agissent sur les récepteurs de la douleur au niveau du système nerveux central pour changer la façon dont cous ressentez la douleur. Le tramadol est un analgésique narcotique utilisé pour traiter les douleurs modérées à sévères. Il se présente sous forme de comprimés et est connu sous le nom commercial Ultram et ConZip, ou est simplement appelé tramadol. 

Bien que le tramadol ne puisse être obtenu légalement que sur ordonnance, il peut également être acheté en ligne ou par d’autres voies illégales, ce qui le rend facilement accessible à de nombreuses personnes dépendantes. Lorsqu’il est utilisé à des doses plus élevées ou pris plus longtemps que prescrit, le potentiel de développer une dépendance au tramadol augmente et créera, probablement, une dépendance.

Continuez à lire pour mieux comprendre comment l’abus de tramadol commence et pour en savoir plus sur les options de traitement qui vous aideront à arrêter cette dépendance.

Des comprimés de tramadol sont déversées d’un flacon à médicaments.

Qu’est-ce que le tramadol et pourquoi crée-t-il une dépendance?

Lorsqu’il est utilisé à des fins médicales, le tramadol agit comme un analgésique qui aide les patients à soulager la douleur postopératoire, la douleur arthritique, la douleur associée aux blessures, la fibromyalgie et bien d’autres.

Lorsque le tramadol agit sur les récepteurs de la douleur dans le cerveau, il inhibe la recapture des neurotransmetteurs tels que la sérotonine et la noradrénaline. Ce processus est ce qui limite la perception de la douleur, mais provoque aussi souvent une sensation d’euphorie. Cet effet est souhaitable pour de nombreuses personnes qui prennent le médicament et peut conduire à une dépendance avec le temps et lorsque la tolérance se développe.

Le tramadol est généralement considéré comme plus faible que les autres opioïdes (médicaments sur ordonnance et drogues illicites), mais le risque de dépendance est toujours présent. Parce que le tramadol est «plus faible» que les autres stupéfiants, les utilisateurs peuvent penser qu’il n’y a pas de risque de développer une dépendance, mais ce faux sentiment de sécurité peut conduire à une utilisation excessive ou inappropriée.

La tolérance se forme lorsque le cerveau commence à s’habituer à la présence de tramadol. Cela signifie que l’utilisateur doit prendre des doses plus élevées à la fois pour ressentir les mêmes effets agréables et analgésiques. Une fois que la tolérance se développe, les chances de développer une dépendance deviennent beaucoup plus élevées.

Comment commence l’abus de tramadol ?

Les patients qui se voient prescrire le tramadol pour le traitement de la douleur peuvent, au fil du temps, développer une dépendance si le médicament n’est pas pris correctement. Cela comprend la prise de du médicament à des doses plus élevées que celle recommandée ou l’utilisation du tramadol pendant une période plus longue que celle prescrite.  De nombreuses personnes ne sont pas pleinement conscientes des risques associés à la prise de ce médicament, c’est pourquoi il est important de parler à votre médecin de tous les médicaments que vous prenez, ainsi que des quantités et de la durée d’utilisation.

L’abus de tramadol peut également survenir si un toxicomane tente de trouver un substitut à un autre opioïde ou stupéfiant. Ce chemin vers la dépendance peut se produire avec de nombreux stupéfiants opioïdes et narcotiques, car ils sont souvent plus faciles à trouver que les substances strictement illégales telles que l’héroïne.

Signes et symptômes de la dépendance au tramadol

Symptômes de la dépendance au tramadol

La personne dépendante au tramadol peut présenter plusieurs symptômes désagréables et potentiellement dangereux, notamment :

  •     Somnolence
  •     Maladresse et problèmes de coordination
  •     Parole inintelligible
  •     Myosis
  •     Maux de tête
  •     Nausées ou vomissements
  •     Augmentation ou diminution de l’appétit

Influence du tramadol sur les changements du comportement

Personne dépendante au tramadol en état d’épuisement et d’isolement social.

Les personnes dépendantes à tout type de narcotique sont susceptibles d’avoir un comportement inhabituel ou non caractéristique. Si vous ou l’un de vos proches présentez l’un des signes suivants, vous souffrez peut-être de la dépendance au tramadol. Cela comprend :

  1. Isolement social et négligence des relations importantes.
  2. Changement constant de médecin afin d’obtenir les doses les plus élevées possibles de tramadol.
  3. Négligence des obligations quotidiennes à la maison ou au travail.
  4. Changements d’humeur soudains et changements de comportement inexpliqués.
  5. Un état de fatigue ou d’épuisement.
  6. Tentative de se procurer illégalement du tramadol.
  7. Poursuite de l’utilisation du tramadol malgré les effets négatifs sur la qualité de vie.
  8. Avoir ressenti une crise de manque après avoir essayé d’arrêter l’utilisation de la substance.
  9. Problèmes financiers dus à des dépenses trop importantes pour le tramadol.

Prenez rendez-vous pour une consultation en ligne gratuite pour vous ou l’un de vos proches pour apprendre à vaincre ces symptômes >>>

Risques pour la santé, à court et à long terme, liés à la dépendance au tramadol

À court terme, les effets indésirables du tramadol peuvent survenir immédiatement après la première utilisation et peuvent durer aussi longtemps que le médicament est présent dans votre corps. Le tramadol se présente sous forme de comprimés à libération immédiate ou à libération prolongée. Les effets des comprimés à libération immédiate peuvent être ressentis pendant environ  4 à 6 heures, tandis que les effets des comprimés à libération prolongée durent de 12 à 24 heures.

Les personnes qui abusent du tramadol sur une longue période peuvent subir des conséquences beaucoup plus graves et dangereuses qui nuisent à leur santé globale.

Effets à court terme de l’utilisation du tramadol

Même lorsqu’il est pris selon l’indication, le tramadol peut provoquer des effets indésirables à court terme. Ceux-ci incluent, mais sans s’y limiter, les effets suivants :

  •       Maux de tête
  •       Vertiges ou confusion
  •       Fatigue ou épuisement
  •       Dépression respiratoire
  •       Nausées ou vomissements
  •       Constipation
  •       Transpiration

Bien que ces effets indésirables ne semblent pas graves, ils peuvent tout de même être dangereux. La désorientation et la confusion peuvent entraîner des accidents dangereux, c’est pourquoi vous ne devez pas conduire après avoir pris du tramadol. Si ces effets indésirables deviennent plus intenses ou durent plus longtemps, vous devriez consulter un médecin.

Risques pour la santé, à long terme, dus à la dépendance au tramadol

L’abus à long terme de tramadol peut modifier la chimie du cerveau et avoir des effets négatifs sur le corps. Ceux qui utilisent le tramadol régulièrement pendant une période prolongée peuvent faire face à des risques pour la santé tels que:

  1.     Crises: Le risque de crise induite par le tramadol augmente après une utilisation prolongée et répétée.
  2. Problèmes respiratoires: la plupart des narcotiques, y compris le tramadol, ont le potentiel de réduire la fonction respiratoire. Ce risque augmente lorsqu’une dose importante est prise ou lorsque le tramadol est mélangé avec d’autres opioïdes ou des substances telles que l’alcool.
  3.     Endommagement des organes: Le foie et les reins peuvent être irrémédiablement endommagés par une utilisation excessive ou prolongée de tramadol. En cas de prise de doses très élevées, une insuffisance hépatique peut survenir.
  4.     Problèmes avec les glandes surrénales: Les glandes surrénales aident à la production d’hormones nécessaires au bon fonctionnement du corps. Avec un abus à long terme de tramadol, le système surrénalien peut être compromis et la production d’hormones peut être réduite, ce qui peut entraîner plusieurs problèmes physiques et psychologiques.
  5.     Effets psychologiques: En raison des effets du médicament sur le cerveau, l’usage répété et la dépendance peuvent conduire à l’anxiété, à la dépression et à une diminution de l’estime de soi. Cela est en partie dû à la qualité de vie réduite à laquelle de nombreuses personnes dépendantes sont confrontées en raison de problèmes financiers, de l’isolement social et d’une santé diminuée.

Traitement de la dépendance au tramadol

La désaccoutumance de tout narcotique est une expérience désagréable. Selon le degré de dépendance, la crise de manque peut être légère, modérée ou sévère. Une désintoxication doit être effectuée pour arrêter la dépendance au tramadol.  Passer, seuls, par la désintoxication peut être très inconfortable et peut entraîner une rechute ou même entraîner des complications dangereuses pour la santé en fonction de divers facteurs.

Si vous essayez seuls de vous désintoxiquer du tramadol, vous passerez probablement 2 à 3 mois à ressentir un inconfort modéré à sévère en réduisant lentement la dose du tramadol jusqu’à l’éliminer complètement de votre corps. Bien que cela soit techniquement possible, les symptômes douloureux et les envies de médicament rendent le processus incroyablement difficile et augmentent considérablement les risques de rechute.

Pour prévenir les rechutes, éviter les pires symptômes de sevrage, rester en sécurité lorsque vous arrêtez le tramadol, le processus de désintoxication doit être supervisé par un professionnel de la santé.

Personnel médical dans un établissement de traitement de la dépendance.

Une option de traitement efficace, sûre et indolore est la désintoxication ultra rapide des opiacés (UROD). Par cette méthode, le tramadol est éliminé de votre corps pendant que vous êtes sous anesthésie, ce qui signifie que, pendant le sevrage, vous évitez les pires symptômes de la crise de manque.

Pendant qu’ils dorment, les patients reçoivent les bloqueurs d’opiacés et le corps commence à éliminer les substances psychoactives. Cette procédure prend environ 6 à 8 heures et peut être répétée plusieurs fois. Tout au long de la procédure, le patient est surveillé pour assurer sa santé et sa sécurité. Dans son ensemble, le processus de traitement dure généralement entre 7 et 14 jours.

Si vous soupçonnez que vous ou l’un de vos proches souffrez d’une dépendance au tramadol et que vous êtes prêt à demander de l’aide, contactez-nous pour commencer le traitement afin de revenir à la vie sans cette dépendance néfaste.

Demandez une consultation en ligne gratuite et confidentielle pour en savoir plus sur le traitement de la dépendance au tramadol. Vous discuterez des options de traitement et des différentes issues avec un spécialiste de la clinique >>>

Questions fréquentes

Pourquoi le tramadol crée-t-il la dépendance?

 Le tramadol agit sur certains récepteurs du cerveau pour changer la façon dont nous percevons la douleur. Il inhibe la recapture des neurotransmetteurs tels que la sérotonine et la noradrénaline. Bien que cela aide à réduire la douleur, cela provoque également des sentiments d’immense satisfaction et d’euphorie. Une fois que le cerveau s’habituera au tramadol, une tolérance se développera et des doses plus élevées devront être prises pour obtenir les mêmes effets. Si le médicament est pris pendant une longue période, une dépendance peut se former, entraînant des abus et une dépendance.

Quels sont les risques pour la santé liés à l’abus du tramadol à long terme? 

L’abus à long terme de tramadol peut modifier la chimie du cerveau et affecter négativement le corps, entraînant des problèmes physiques et psychologiques dangereux tels que des convulsions, des lésions d’organes, des problèmes respiratoires, des lésions des glandes surrénales, l’anxiété et la dépression.

Quel est le traitement le plus efficace de la dépendance au tramadol?

Bien qu’il soit techniquement possible d’effectuer une désintoxication par soi-même et de diminuer progressivement les doses du tramadol sur une longue période de temps, il s’agit d’un processus long, douloureux et souvent infructueux. Pour éviter les pires symptômes de la crise de manque et éliminer en toute sécurité le médicament de votre corps, le processus de désintoxication doit avoir lieu dans un établissement médical spécialisé dans le traitement de la dépendance. La désintoxication ultra rapide est une méthode sûre, rapide et indolore de traitement de la dépendance au tramadol qui peut vous aider à prévenir les rechutes et vous aider à retrouver une vie saine.

Publié le avril 27, 2021
par l’équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partager cet article:

Derniers articles du blog

razmak dr vorobjev

Blocage des opiacés : implants pour la dépendance aux opiacés

Que sont les implants pour la dépendance aux opiacés et comment fonctionnent-ils ?Qu’est-ce que la thérapie de remplacement des opiacés

Sevrage et désintoxication du fentanyl

Effets secondaires possiblesSymptômes de sevrage du fentanylCombien de temps dure le sevrage du fentanyl ?Effets secondaires psychologiques du sevrage du

Call Now Button