Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie
razmak dr vorobjev

décembre 9, 2020

Une surdose de méthamphétamine est hautement probable. Le médicament est produit en peu de temps à partir de produits chimiques facilement disponibles sur le marché, ce qui a conduit à sa propagation mondiale. En outre, un surdosage peut survenir chez les utilisateurs qui le prennent pour la première fois car il est facile de prendre de grandes quantités de cette substance. Lors d’un surdosage, vous pouvez ressentir une augmentation de la fréquence cardiaque, de l’hypertension artérielle et de la température corporelle. Plus tard, cela peut provoquer un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque et la mort.

Le tableau n’est cependant pas complètement sombre. Un processus appelé désintoxication à la méthamphétamine est utilisé pour les personnes ayant des problèmes de dépendance. Étant donné que le surdosage de Meth peut avoir des effets mentaux et physiques néfastes, suivre la voie du traitement ne peut être que très bénéfique. La dépendance chronique et à court terme à la méthamphétamine peut avoir des effets à court et à long terme. À partir de cet article, vous en saurez plus sur la Meth, les symptômes, et la façon dont le traitement est effectué.

Qu’est-ce que la Meth et l’overdose de meth ?

Le méth est un stimulant du système nerveux central très addictif qui produit des effets similaires au méthylphénidate chez les consommateurs. Cela peut entraîner une dépendance en une seule prise pour certaines personnes. Les autres surnoms prêtées à la meth, en dehors du monde médical, sont “le speed”, “la glace” ou le “cristal”.

Image de Crystal Meth

Une grande quantité de la méth vendue provient d’importations illégales et de laboratoires. Dans la plupart des cas, le produit est cuit sur des “plaques de cuisson” ou dans des laboratoires à domicile de faible qualité. Il existe d’autres endroits où des personnes non qualifiées produisent cette substance, parfois avec des ustensiles de grande qualité. L’un des principaux constituants de la méthamphétamine est la pseudoéphédrine ou l’éphédrine que l’on trouve dans les médicaments contre le rhume et la toux.

Son effet est déclenché par la dopamine de la substance elle-même. La dopamine est un composant chimique présent dans le cerveau qui agit pour induire des sentiments de plaisir, de rétention de mémoire, de traitement des récompenses, etc. Ainsi, la production de ce composant chimique pousse les gens à utiliser cette substance pour maintenir ces fonctions accrues. Remarquez que la méthamphétamine fournit ce composant chimique en quantités non naturelles.

L’utilisation de la méthamphétamine de qualité pharmaceutique est autorisée chez les adultes atteints de TDAH ou d’obésité. Cependant, les experts prescrivent rarement le médicament car il présente un risque élevé de consommations abusives, et il existe d’autres options disponibles. L’un des effets significatifs de la Meth est que les utilisateurs ont tendance à en utiliser davantage en raison d’une augmentation des niveaux de tolérance. Par conséquent, ils peuvent se retrouver en situation de surdose, ce qui endommage le système corporel.

Symptômes et signes de l’overdose de meth

Vous remarquerez certains signes chez vous ou chez quelqu’un d’autre en cas d’intoxication ou de surdosage par le méth. Certains d’entre eux sont plus courants que d’autres. Cependant, vous devez savoir que cette substance agit en augmentant les niveaux d’activité des neurotransmetteurs dans le cerveau.

Les effets à long terme de l’accumulation de meth sur l’organisme"

L’utilisation de meth peut provoquer une augmentation de la sérotonine, de la noradrénaline et, comme mentionné précédemment, de la dopamine dans le cerveau. Lorsqu’il y a une augmentation des niveaux d’activité des neurotransmetteurs cérébraux, cela conduit à un regain d’humeur et d’énergie. Remarquez que les symptômes de surdosage de la Meth sont similaires aux effets à court terme de la Meth. Voici quelques-uns des signes et symptômes qui surviennent en raison d’un surdosage:

S/N SIGNS AND SYMPTOMS
1. Accident vasculaire cérébral
2. Insuffisance rénale
3. Paranoïa
4. Difficulté à respirer
5. Douleurs à la poitrine
6. Hypertension artérielle
7. Douleur à l’estomac
8. Altération de l’état mental
9. Agitation
10. Fréquence cardiaque rapide, ralentie ou irrégulière
11. Attaque cardiaque
12. Hausse de la température corporelle
13. Perte de poids
14. Osteoporose

 

Lorsqu’il y a une surdose de méthamphétamine, l’état mental altéré peut impliquer de l’irritabilité, des idées suicidaires et des épisodes psychotiques. Parfois, l’utilisateur peut avoir des convulsions ou tomber dans le coma. Concernant le surdosage chronique de méthamphétamine, qui survient lors d’une utilisation à long terme, les symptômes de surdose de méthamphétamine comprennent l’anxiété, de graves troubles du sommeil, des crises de colère violentes et d’extrêmes changements d’humeur.

Si vous remarquez ces symptômes chez vous ou l’un de vos proches, vous pouvez obtenir de l’aide pour vous en sortir >>>

Effets de la méthamphétamine à court et long terme

La méthamphétamine peut avoir plusieurs effets à court et à long terme qu’il est essentiel de comprendre. Dans la plupart des cas, lorsque ce médicament est fumé ou injecté, il augmente la pression artérielle et la fréquence cardiaque, ce qui induit les neurotransmetteurs cérébraux. Cependant, lorsque la méthamphétamine est sniffée, elle crée une sensation euphorique. Ainsi, son effet lorsqu’elle est sniffée diffère de ce qui se produit lorsqu’elle est injectée ou fumée.

Lorsqu’un consommateur sniffe, une “rush” ne se produit pas forcément. Lorsqu’il y a une “rush”, les effets secondaires de la méthamphétamine peuvent durer de huit à vingt-quatre heures. L’un des impacts significatifs de l’utilisation de la Meth est la durée pendant laquelle les utilisateurs restent sans sommeil. Souvent, ils sont confrontés à de graves troubles du sommeil qui les rendent éveillés pendant plusieurs jours. À certaines occasions, l’insomnie peut être due à une frénésie et à d’autres effets stimulants. Voici un tableau qui montre les effets de la Meth:

S/N EFFET A COURT TERME DE LA METH EFFET A LONG TERME DE LA METH
1. Diminution de l’appétit Dommages cérébraux
2. Euphorie et “rush” Dommages au foie
3. Hyperthermie Maladies pulmonaires
4. Augmentation de la respiration Dommages au foie
5. Augmentation de l’activité et de l’éveil Irritabilité
6. Battements cardiaques rapides ou irréguliers Dépression
7. Augmentation de l’attention et diminution de la fatigue Perte de mémoire

 

Les effets à long terme peuvent persister même après un arrêt de la consommation. De plus, l’utilisation de ce médicament peut entraîner un risque accru d’hépatite B, de VIH, d’hépatite C et d’autres maladies transmises par le sang. Comment est-ce possible? Dans la plupart des cas, les utilisateurs de Meth partagent des aiguilles avec d’autres consommateurs, ce qui les expose au risque des infections virales.

Comment la méthamphétamine crée de la dépendance

Les consommateurs de méthamphétamine se soumettent à un risque élevé de dépendance. La dépendance à la méthamphétamine se produit lorsque les utilisateurs doivent continuellement augmenter leur dose de méthamphétamine pour atteindre l’état recherché. Cette évolution se produit suite à l’utilisation répétée de cette substance, ce qui augmente la tolérance corporelle. Arrivé à ce stade, le consommateur est au bord de l’overdose en raison d’une forte consommation de méthamphétamine.

Parfois, les toxicomanes ont tendance à combiner cette substance avec d’autres pour réduire la tolérance et rester sous l’effet du produit. L’alcool, l’héroïne et le GHB sont notamment des exemples de substances dangereuses et courantes à ne pas mélanger avec de la méth.

Traitement de la dépendance à la méthamphétamine

Heureusement, il existe de bons moyens de trouver de l’aide pour les toxicomanes consommant de la méthamphétamine afin de soigner leur état de dépendance. Avec ces remèdes, les utilisateurs peuvent avoir un taux de guérison de leur addiction à la meth relativement élevé. Selon le National Institute on Drug Abuse (NIH), la thérapie comportementale, les conseils individuels et familiaux sont des solutions efficaces pour traiter les signes de dépendance à la méthamphétamine. Voici quelques-unes des autres étapes du traitement à suivre:

Désintoxication

En cas de dépendance à la méthamphétamine, cette étape est cruciale. Pour ce processus, il existe des centres spécifiques. Ces sites disposent d’un personnel médical spécialisé qui surveille et traite les patients lorsqu’ils présentent des symptômes de sevrage, les aidant à recourir au processus de purification du corps avec une thérapie médicamenteuse et à atteindre un état physiologique et psychologique dans lequel le patient ne ressent pas le besoin de substance. L’intensité du processus de désintoxication dépend du niveau de dépendance du patient.

Traitement ambulatoire

A travers cette procédure, l’individu subit une thérapie contre la dépendance une, deux fois ou plus par semaine. Ce processus se déroule dans un environnement médical et psychologique bien structuré, mais il ne nécessite pas d’être logé sur place. Ce type d’aide contre la dépendance à la méthamphétamine est excellent pour les personnes ayant un niveau de dépendance moins sévère. En d’autres termes, il est utile pour ceux qui ont récemment terminé un programme en hospitalisation ou qui sont restés sobres pendant une longue période.

Conclusion

Malheureusement, une surdose de méthamphétamine survient chez de nombreuses personnes. Il existe plusieurs signes et symptômes de surdosage de meth très visibles. Il est essentiel de demander de l’aide une fois que vous avez remarqué les effets immédiats de la consommation de méthamphétamine. Le traitement ambulatoire, la thérapie et la désintoxication en milieu hospitalier sont les exemples les plus connus de méthodes de traitement.

Consultez un spécialiste pour savoir en quoi programme de désintoxication à la meth vous conviendra  >>>

Publié le décembre 9, 2020
par l’équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partager cet article:

Derniers articles du blog

razmak dr vorobjev

Blocage des opiacés : implants pour la dépendance aux opiacés

Que sont les implants pour la dépendance aux opiacés et comment fonctionnent-ils ?Qu’est-ce que la thérapie de remplacement des opiacés

Sevrage et désintoxication du fentanyl

Effets secondaires possiblesSymptômes de sevrage du fentanylCombien de temps dure le sevrage du fentanyl ?Effets secondaires psychologiques du sevrage du

Call Now Button