Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie
razmak dr vorobjev

décembre 9, 2020

Une dépendance à la méthamphétamine peut être dévastatrice. La dépendance peut impacter de nombreux aspects de la vie d’un toxicomane. Il peut être très difficile de fonctionner normalement avec une dépendance sévère. En conséquence, les relations avec la famille et les amis s’effondrent. Le travail et les revenus en souffrent également. Tout tourne autour du besoin d’alimenter la dépendance à la méthamphétamine.

Il peut être difficile d’éliminer une dépendance à la méthamphétamine. Les effets indésirables de sevrage de la méthamphétamine peuvent être assez brutaux. Cependant, certaines personnes sont capables de prendre une décision difficile, la bonne décision : arrêter d’en consommer et vaincre leur dépendance.
Le traitement de dépendance à la méthamphétamine peut être un processus long et difficile. Selon la durée pendant laquelle une personne prend de la méthamphétamine, le sevrage peut aller de quelques jours à plusieurs semaines. Même pour les individus les plus déterminés, cela demeure une expérience très éprouvante psychologiquement.
Voilà pourquoi des programmes de réadaptation médicale existent. Si vous ou un de vos proches vous demandez comment arrêter la méthamphétamine ou comment se désintoxiquer de la méthamphétamine, cet article est pour vous. Nous allons évoquer le processus de désintoxication de la méthamphétamine et la façon de rendre le traitement de sevrage à la méthamphétamine aussi tolérable que possible pour la personne qui tente de s’en sortir pour améliorer sa vie.

Qu’est-ce que l’arrêt de la meth ?

Lorsqu’un individu qui utilise de la méthamphétamine depuis longtemps s’arrête, celui-ci ressent des symptômes inconfortables. Ces symptômes sont appelés symptômes de sevrage. Toutes les substances addictives présentent des symptômes de sevrage à l’arrêt. Cependant, pour la méthamphétamine, ces symptômes peuvent être très intenses.

Avant que la désintoxication à la méthamphétamine ne puisse commencer, les symptômes de sevrage de la méthamphétamine sont généralement présents. Une bonne désintoxication meth aidera à atténuer ces manifestations désagréables.

Symptômes et effets indésirables lors de l’arrêt de la meth

Selon la gravité de la dépendance à la méthamphétamine, les symptômes de sevrage peuvent varier.

Lors des différentes étapes de l’arrêt de la méthamphétamine, il y a deux phases. Il y a une phase aiguë, qui dure sept à dix jours. Celle-ci est suivi par la phase subaiguë, qui persiste pendant au moins deux semaines.

Les symptômes du sevrage de la méthamphétamine se divisent selon les phases du tableau ci-dessous:

Phase aigüe Phase subaiguë
Caractéristiques cliniques
  • Fatigue
  • Augmentation de l’appétit (en particulier pour les glucides) 
  • Sommeil excessif
  • Un sentiment de malaise (dysphorie) 
  • Envie de meth
  • Anxiété
  • Psychose
  • Fatigue
  • Dépression 
  • Envie de meth
  • Anxiété
  • Insomnie
  • Tremblements
  • Cauchemars, terreurs nocturnes

Effets secondaires envisageables de l’utilisation de la méthamphétamine et de son sevrage

Les méthamphétamines modifient considérablement l’équilibre chimique du cerveau. Les effets secondaires du sevrage de la méthamphétamine chez certains patients peuvent par conséquent être importants.

Cela peut inclure des problèmes cardiaques. Des arythmies, des battements cardiaques essentiellement irréguliers, peuvent survenir. Cela peut empêcher un drainage efficace du sang vers les autres parties du corps. Une crise cardiaque, ou un infarctus du myocarde, est un risque chez les patients arrêtant les stimulants.

Dans les cas graves, des problèmes cérébraux peuvent survenir. Des convulsions peuvent survenir pendant la période de désintoxication, ce qui peut être très pénible pour le patient s’il est laissé sans assistance médicale. Il peut également y avoir des saignements intracrâniens. Les plaintes concernant des maux de tête doivent donc être prises très au sérieux. Finalement, la mort peut survenir.

Il est également possible que ces patients abandonnent leur dépendance à la meth pour une autre substance.

Une infographie montrant les effets secondaires de la dépendance à la méthamphétamine, qui peuvent également survenir lors d’un sevrage à la méthamphétamine.

Qu’est-ce que la détoxification à la meth et en quoi consiste-t-elle?

La désintoxication à la méthamphétamine est le processus de sevrage d’un individu. Le concept derrière le traitement de la dépendance à la méthamphétamine est de purger progressivement l’organisme de la drogue et sa dépendance à son égard.

Le processus de désintoxication à la meth se compose de trois étapes:

  1. Evaluation : 

Cette étape a lieu lorsqu’une personne est admise dans un établissement de désintoxication. Le médecin en charge du patient évalue son état de santé. De nombreuses investigations de laboratoire sont effectuées. Le patient sera également dépisté pour les médicaments dans son système. Non seulement cela donne une idée complète des médicaments dont ils pourraient dépendre, mais des niveaux utilisés. Le patient sera interrogé pour vérifier s’il a des problèmes de santé physique et des maladies mentales concomitants. Ceux-ci peuvent modifier les méthodes utilisées dans la désintoxication, le cas échéant. Cette phase ne prend pas longtemps et dépend principalement du temps nécessaire au traitement des tests.

  1. Stabilisation : 

À ce stade du processus de désintoxication à la méthamphétamine, les symptômes peuvent se manifester. Le patient éprouvera probablement les symptômes de sevrage de la méthamphétamine lors de cette étape. Les symptômes de sevrage au Crystal meth peuvent être particulièrement brutaux. Le but de la désintoxication est avant tout de supprimer la dépendance physique du patient, tout en conservant le bien-être psychique du patient et en évitant les angoisses. Des traitements sont toujours nécessaires pour apaiser le patient. La communication est cruciale lors de cette étape. Le patient sera fréquemment invité à communiquer avec l’équipe, afin que celle-ci soit au fait de ses progrès et de ses attentes. Les proches peuvent également lui rendre visite pour lui apporter un soutien moral. Plusieurs autres formes de thérapie sont utilisées pour accompagner le patient durant cette période, telles que la psychothérapie et l’hypnothérapie. Cette phase représente une partie importante de la désintoxication.

  1. La guidance du patient durant le traitement

La dépendance physique du patient s’atténuera. Lorsque les symptômes du sevrage s’installent, la dernière étape débute. La priorité se situe autour des aspects psychologiques du traitement et la manière dont le patient sera accompagné durant cette étape du traitement. La désintoxication est suivie d’une réadaptation, qui consiste à aider le patient à la fois psychologiquement et socialement vers un retour à une vie normale. La réadaptation est un long processus qui constitue la dernière étape de la désintoxication.

Contactez-nous pour savoir si nous pouvons vous aider selon votre état de dépendance à la méthamphétamine >>>

Un médecin d'une clinique de désintoxication interroge un toxicomane à la méthamphétamine et évalue sa santé avant le traitement de désintoxication à la méthamphétamine et de sevrage à la méthamphétamine.

Quelle est la durée de la désintoxication à la meth ? 

Se lancer dans le voyage de la désintoxication peut être assez long. Cela demande beaucoup de volonté, de patience et de soutien. La durée de la désintoxication dépend de la drogue consommée, de la posologie régulièrement prise et de la durée de la consommation de drogue.

La désintoxication à la méthamphétamine peut prendre jusqu’à 14 jours, en raison de la nature hautement addictive de la substance. Cette période sera divisée en 3 périodes.

Que se passe-t-il après la détoxification ?

Le fait qu’un patient ait terminé et réussi sa désintoxication à la méthamphétamine représente toujours une grande victoire. Mais le chemin vers une nouvelle vie n’est pourtant pas encore terminé. La désintoxication n’est qu’une étape, et la réadaptation et le traitement après la désintoxication sont toujours très importants. Sans suivre le patient, il y a un risque élevé de rechute vers la dépendance.

Une fois la désintoxication terminée et réussie, le corps du patient est purifié des substances problématiques. Les effets du traitement ne sont cependant pas aussi rapides. L’utilisation à long terme du médicament modifie l’équilibre chimique du cerveau et d’autres fonctions corporelles. Ces changements mettront du temps à revenir à la normale et les fringales seront fréquentes. Il est alors essentiel de suivre le patient pendant cette période de vulnérabilité.

La réadaptation implique l’utilisation de thérapies et de médicaments pour aider le patient à revenir à un état proche de son fonctionnement normal. Il n’y a pas de recette miracle en matière de réadaptation, voilà pourquoi des médecins expérimentés sont nécessaires. Ils contrôlent l’état médical du patient et déterminent s’il a besoin d’une thérapie comportementale ou de traitements.

Notre réadaptation applique une approche très psychosociale de la thérapie. Elle aborde les problèmes sociaux qui ont conduit et alimenté la dépendance. Elle se concentre également sur les conséquences psychologiques et sociales de la dépendance. L’essentiel sera de comprendre en profondeur les relations avec la famille et les amis.

La réadaptation peut être effectuée en ambulatoire ou en hospitalisation. La réadaptation des patients hospitalisés a tendance à être plus efficace car le patient se trouve au sein de l’établissement, sous la surveillance des médecins, et ne peut pas se procurer de méthamphétamine. La réadaptation ambulatoire est plus flexible pour le patient, mais le risque de rechute est plus élevé.

Après la réadaptation, le patient peut encore avoir besoin d’assistance grâce à des séances de thérapie ou des médicaments. Les groupes de thérapie et de soutien sont d’excellents moyens pour les toxicomanes de tenir le coup contre la tentation de consommer de la meth.

Comment débuter votre détoxification à la meth 

Si vous, ou quelqu’un que vous aimez, êtes aux prises avec une dépendance à la méthamphétamine, souvenez-vous que ce n’est jamais sans issue et insurmontable. Même les pires addictions peuvent être soignées. Si votre objectif est de vous rapprocher de la guérison, en allant un peu plus chaque jour vers une vie normale, vous devez savoir que le sevrage de la méthamphétamine est possible dans la plupart des cas, et nous pouvons vous aider dans cette démarche.

Contactez notre équipe médicale pour savoir comment débuter votre désintoxication >>>

Publié le décembre 9, 2020
par l’équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partager cet article:

Derniers articles du blog

razmak dr vorobjev

Blocage des opiacés : implants pour la dépendance aux opiacés

Que sont les implants pour la dépendance aux opiacés et comment fonctionnent-ils ?Qu’est-ce que la thérapie de remplacement des opiacés

Sevrage et désintoxication du fentanyl

Effets secondaires possiblesSymptômes de sevrage du fentanylCombien de temps dure le sevrage du fentanyl ?Effets secondaires psychologiques du sevrage du

Call Now Button