Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie
razmak dr vorobjev

décembre 9, 2020

Contrairement aux addictions aux drogues récréatives, la dépendance aux produits pharmaceutiques peut résulter d’un usage au légitime. Certaines personnes abusent des benzodiazépines à des fins récréatives; cependant, un grand nombre de personnes l’utilisent pour traiter des problèmes de santé. Il existe de nombreuses affections médicales et psychiatriques qui nécessitent l’utilisation de benzodiazépines.

Dans de tels contextes, il est dramatique de voir une vie se désagréger en raison de la dépendance à des médicaments légitimes. Même après la résolution du problème de santé pour lequel ils ont été prescrits, certaines personnes auront du mal à arrêter l’utilisation de benzos. Quand ils le font, les symptômes de sevrage au benzo se déclenchent et les encouragent à alimenter leur dépendance.

Décider d’arrêter d’abuser des benzodiazépines est difficile, mais il s’agit d’une décision courageuse. Le processus de désintoxication du benzo peut prendre un certain temps, mais cela en vaut la peine pour revenir à une vie normale.

Les programmes de désintoxication aux benzodiazépines sont importants dans le traitement de la dépendance. Ils sont faits pour les personnes qui se sont retrouvées dépendantes des benzos. Si vous souhaitez comprendre le fonctionnement de ces programmes et en savoir plus sur la dépendance et son traitement, cet article vous éclairera.

Qu’est-ce que le sevrage et la désintoxication des benzodiazépines ?

Pour comprendre le fonctionnement de ces programmes, il est essentiel d’en connaître les fondamentaux. Il est important de comprendre ce qu’est le sevrage des benzodiazépines et ce qu’implique la désintoxication des benzodiazépines.

Qu’est-ce que le sevrage des benzodiazépines ?

L’utilisation régulière de benzodiazépines, quelle qu’en soit la raison, amènera le corps à s’y adapter. Il existe certaines substances dans le cerveau, appelées neurotransmetteurs. Celles-ci seront produites en quantités moindres en raison de la présence continue de benzodiazépines. Lorsque les benzos sont soudainement stoppés, les neurotransmetteurs continuent à être produits en faibles quantités, étant incapables de s’adapter assez rapidement. Ce mécanisme est la cause des symptômes de sevrage.

Les symptômes de sevrage sont très inconfortables et peuvent être pénibles. Ils finissent par disparaître une fois que le niveau des substances affectées revient à la normale. Cela prend cependant du temps. La gravité des symptômes de sevrage dépend de la dose qu’un toxicomane utilise régulièrement et depuis combien de temps il a consommé la drogue dont il souhaite se sevrer.

Qu’est-ce qu’une désintoxication au benzodiazépine ?

Le corps a besoin de temps pour se débarrasser de la substance, en l’occurrence des benzos, et restaurer les neurotransmetteurs à leurs taux  normaux. Pendant ce temps, le patient présentera des symptômes de sevrage. Il n’y a aucun moyen d’accélérer ce délai d’adaptation dont le corps a besoin.

Heureusement, cette transition peut être gérée grâce au traitement du sevrage aux benzodiazépines appelé désintoxication. Il s’agit d’une période au cours de laquelle le patient est admis dans un établissement et pris en charge par une équipe de professionnels de la santé. Ils recevront des traitements pour gérer les symptômes de sevrage et pour favoriser leur confort. La psychothérapie sera utilisée pour traiter les problèmes psychologiques que la dépendance peut créer chez un patient.

Un médecin interroge un toxicomane aux benzodiazépines présentant des symptômes de sevrage qui s'est inscrit à un programme de désintoxication au benzo.

Quels sont les symptômes et signes du sevrage aux benzodiazépines ?

Une personne qui présente des symptômes de sevrage aux benzodiazépines présente certains signes et symptômes. Ceux-ci sont en lien avec le neurotransmetteur que la substance affecte, un produit chimique connu sous le nom de GABA.

Le GABA a une activité inhibitrice, il est responsable de ralentissements du système nerveux. Les benzos ont pour effet de multiplier l’effet du GABA dans le corps, ce qui ralentit encore plus l’activité du système nerveux. L’organisme est complexe et veille à maintenir les neurotransmetteurs aux niveaux appropriés. Le corps réalise que l’inhibition est plus élevée que d’habitude et aide le corps à produire moins de GABA pour normaliser les taux.

Lorsqu’une personne dont le corps s’est habitué à produire des niveaux inférieurs de GABA arrête soudainement de consommer des benzos, le corps est incapable d’ajuster les niveaux instantanément. L’inhibition que produisent ces niveaux inférieurs de GABA est insuffisante. Cela explique les symptômes qui surviennent, qui sont surtout des symptômes liés à l’excitation, car le GABA n’est pas présent pour ralentir l’activité cérébrale. Sans quantités suffisantes de GABA inhibant l’activité du système nerveux, c’est comme si les freins d’une voiture avaient été retirés. Le système nerveux a tendance à être plus «excité» car il est incapable de ralentir.

Les symptômes de sevrage des benzodiazépines se présentent en trois phases. Il s’agit des phases de sevrage précoce, aiguë et prolongée ou post-aiguë. Les phases diffèrent selon les symptômes de la personne souffrant de sevrage au benzo.

La phase précoce peut commencer après quelques heures d’arrêt du médicament et dure entre 3 à 5 jours. Ensuite, commence la phase aiguë, qui est la période de sevrage la plus difficile. Les symptômes sont intenses et durables. La phase aiguë peut durer jusqu’à quelques mois dans certains cas. La phase prolongée débute ensuite. Il s’agit de symptômes psychologiques et cognitifs qui nécessitent une prise en charge à long terme. Ces symptômes ont tendance à se produire à intervalles réguliers au cours de cette période. Cette phase peut durer jusqu’à un an ou plus.

  Phase précoce Phase aigüe Phase prolongée
Manifestations cliniques
  • Anxiété
  • Insomnie
  • Retour des symptômes pour lesquels les benzos étaient initialement prescrits
  • Anxiété
  • Crises de panique
  • Insomnie
  • Hallucinations
  • Sensation d’insectes rampant sur la peau
  • Secousses et spasmes musculaires
  • Hypersensibilité sensorielle (les lumières, les sons, etc. sont augmentés dans la perception du patient)
  • Anxiété
  • Insomnie
  • Dépression
  • Déficience cognitive
  • Secousses musculaires, spasmes, tremblements
  • Diarrhée
  • Constipation
  • Douleur abdominale
  • Acouphène
  • Engourdissement
  • Picotements

 

Obtenez de l’aide pour votre situation de dépendance aux benzodiazépines >>>

Quels sont les effets secondaires de l’utilisation des benzodiazépines?

Si une dose suffisamment importante est consommée, ou lorsqu’ils sont ingérés plus longtemps que prescrit, la plupart des médicaments ont des effets secondaires. Cela peut aller d’effets secondaires légers à très graves. Les benzos ne sont pas différents à cet égard. L’abus de benzo à long terme et sans contrôle peut entraîner certains effets secondaires graves, notamment les suivants:

  • Amnésie
  • Déficience cognitive : manque de concentration, difficultés d’apprentissage et de prise de décision
  • Insomnie / qualité de sommeil réduite
  • Psychose
  • Dépression
  • Désinhibition
  • Troubles de la perception : illusions, hallucinations
  • Déficience du système immunitaire
  • Risque accru d’automutilation et de suicide
  • Dommages cérébraux
  • Crise d’épilepsie
Une infographie montrant la durée de retrait du benzo de l’organisme. Il a quelques symptômes de sevrage benzo représentés pour chaque étape.

Quelle est la durée d’une désintoxication au benzo?

Le processus de désintoxication des benzodiazépines et la durée du sevrage du benzo dépendent de divers facteurs. Les plus importants sont la durée pendant laquelle le patient a consommé des benzos et le dosage lors de ses prises. En règle générale, la désintoxication au benzo prend environ 14 jours, bien que cela puisse varier.

Le processus de désintoxication comprend trois phases. Elles déroulent comme suit :

L’évaluation: 

La première étape, comme son nom l’indique, consiste à évaluer les patients à leur arrivée à la clinique. Les drogues présentes dans leurs corps seront dépistées, non seulement celles pour lesquelles ils nécessitent une désintoxication, mais aussi d’autres substances. Les doses dans leur organisme seront déterminées à partir de tests de laboratoire. Les patients seront aussi évalués pour tout problème de santé physique et maladie mentale coexistants. Cela est essentiel pour pouvoir adapter parfaitement le traitement à chaque patient.

Stabilisation:

Cette étape est la plus longue des trois. C’est l’étape où se déroule le processus de désintoxication. Le patient sera placé sous traitement pour rendre le processus plus confortable et pour atténuer les symptômes de sevrage. Cette phase peut être la plus difficile, mais des séances de groupe et d’autres thérapies rendront cette étape plus supportable. Les membres de la famille et les amis peuvent parfois rendre des visites au patient pour le soutenir pendant la thérapie.

Guider le patient à travers le traitement :

La dernière étape consiste à préparer le patient au traitement après la désintoxication. L’addiction et la dépendance mettent très longtemps à être complètement traitées. La dépendance physique peut diminuer dans une certaine mesure, mais les effets psychologiques et sociaux ont tendance à persister. Par conséquent, il y aura des visites de suivi pour s’assurer que le patient se porte bien et poursuit sa démarche vers cette voie. Le patient doit en être conscient et prêt à coopérer pour une efficacité optimale.

Quel est le traitement suite à une désintoxication?

La désintoxication vise avant tout à prendre en charge les symptômes physiques qu’apporte la dépendance. Cela peut être une période difficile pour le patient, et après avoir terminé sa désintoxication, le processus n’est pas encore terminé. Les symptômes psychologiques que présente le sevrage ont tendance à durer plus longtemps que les symptômes physiques. Le traitement qui suit la désintoxication vise à y faire face.

Un professionnel de santé discute avec un dépendant du benzo en convalescence. Il sourit et se porte bien pendant le programme de traitement de la dépendance aux benzodiazépines.

Un programme de traitement de la dépendance aux benzodiazépines permet de gérer les aspects psychologiques et sociaux. La planification de la réadaptation et de la resocialisation est très importante à ce stade. Le but ultime est de ramener le patient à une vie aussi normale qu’avant sa dépendance.

Comment débuter une désintoxication aux benzodiazépines

Peut-être vous, ou un parent ou un être cher êtes aux prises avec une dépendance aux benzodiazépines. Peu importe les circonstances, de l’aide peut toujours vous être proposée. Le traitement de sevrage aux benzodiazépines est essentiel pour aller mieux. Quelle que soit la gravité d’une situation de dépendance, l’espoir de retrouver le chemin d’une vie normale existe toujours. Si vous souhaitez faire vos premiers pas sur la voie du rétablissement, nous pouvons vous aider.

Contactez notre équipe médicale pour savoir comment débuter votre désintoxication >>>

Publié le décembre 9, 2020
par l’équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partager cet article:

Derniers articles du blog

razmak dr vorobjev

Blocage des opiacés : implants pour la dépendance aux opiacés

Que sont les implants pour la dépendance aux opiacés et comment fonctionnent-ils ?Qu’est-ce que la thérapie de remplacement des opiacés

Sevrage et désintoxication du fentanyl

Effets secondaires possiblesSymptômes de sevrage du fentanylCombien de temps dure le sevrage du fentanyl ?Effets secondaires psychologiques du sevrage du

Call Now Button