Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie
razmak dr vorobjev

février 8, 2021

La morphine est un opioïde. Elle appartient à la même catégorie que l’héroïne et l’opium, qui sont bien connus pour leur caractère addictif. La morphine est similaire dans ce cas car son potentiel d’accoutumance est élevé.

Elle présente des avantages médicaux, notamment en ce qui concerne le soulagement de la douleur. Malheureusement, elle est devenue une drogue fréquemment consommée pour l’euphorie qu’elle produit. Nombreux sont ceux qui commencent à l’utiliser comme analgésique avant d’en devenir dépendants. Cette dépendance est dangereuse car une overdose est possible et des effets secondaires sont également probables. Il est important de traiter la dépendance à la morphine le plus tôt possible. 

Cet article aborde les symptômes de la dépendance à la morphine, les effets secondaires de son utilisation, ainsi que la manière dont elle peut être traitée.

Qu’est-ce que la morphine et pourquoi est-elle addictive ?

La morphine agit sur le système nerveux central du consommateur par l’intermédiaire des récepteurs opioïdes qui s’y trouvent. Tout opioïde peut se fixer sur ces récepteurs. Ce faisant, elle produit ses effets caractéristiques, notamment la sédation et l’analgésie. Pour de nombreux toxicomanes, la première exposition était médicalement justifiée. C’est l’euphorie que les toxicomanes recherchent qui les pousse à en consommer.

Un docteur s’apprête à injecter de la morphine à un patient. Les patients sont susceptibles de chercher à en consommer après en avoir fait usage après des opérations chirurgicales.

Comme d’autres opioïdes, la morphine est hautement addictive. Des études ont montré que la fixation de la morphine sur ses récepteurs augmente les niveaux de dopamine. Lorsque la dépendance est établie et que le patient cesse de prendre cette drogue, les niveaux de dopamine sont plus faibles qu’avant la dépendance. Il en résulte des symptômes de sevrage et des pulsions, qui sont des facteurs caractéristiques de la dépendance. Avec la désensibilisation des récepteurs, ces deux facteurs seraient à l’origine de son potentiel d’accoutumance.

Quels sont les symptômes et les signes de la dépendance à la morphine ?

Un morphinomane peut tenter de cacher sa consommation de drogue à ses proches. Cependant, les personnes de son entourage peuvent remarquer des comportements révélateurs d’une dépendance à la morphine. Plusieurs de ces symptômes peuvent indiquer une dépendance probable à la drogue. Les symptômes de la dépendance à la morphine peuvent être nombreux.

Signes comportementaux

Le comportement de la personne dépendante peut changer. Ces effets psychologiques de la morphine sont directement dus aux effets de la drogue ou à un abus prolongé. Ils peuvent également aider un morphinomane à s’auto-diagnostiquer.

  1. Envies fréquentes de consommer de la morphine.
  2. Ignorer les activités pratiquées auparavant pour consommer de la morphine.
  3. Problèmes financiers dus aux dépenses liées à la morphine. Cela peut inclure le vol d’argent ou des demandes continues d’argent à des proches.
  4. Usage persistant, même en cas de conséquences sociales ou physiques pour l’individu.
  5. Consommer de la morphine même dans des situations dangereuses.
  6. Négliger ses responsabilités à la maison ou sur le lieu de travail.
  7. Passer d’un médecin à l’autre pour continuer à obtenir des ordonnances.
  8. Isolement social.

Symptômes de la consommation de morphine

Il existe des symptômes physiques et psychologiques susceptibles d’être observés chez une personne dépendante à la morphine. Il s’agit notamment des symptômes suivants :

  • Difficultés d’élocution
  • Somnolence
  • Inattention
  • Pupilles dilatées
  • Changements d’humeur
  • Irritabilité

Quels sont les effets secondaires de la dépendance à la morphine ?

Un toxicomane qui abuse de la morphine remarquera les changements que celle-ci provoque dans son corps. Ces changements peuvent être à court terme, immédiatement après la consommation. D’autres peuvent survenir des mois ou des années plus tard, en raison des effets néfastes continus de la morphine sur leur organisme. Les effets secondaires de la dépendance à la morphine peuvent être à court ou à long terme.

Effets à court terme de la dépendance à la morphine

Certains des effets négatifs qui apparaissent à la suite de la consommation de morphine se manifestent en quelques minutes. Ils peuvent également apparaître en même temps que les effets désirés. Les effets à court terme liés à la consommation de morphine peuvent être les suivants :

  • Respiration difficile
  • Palpitations
  • Nausées
  • Vomissements
  • Démangeaisons
  • Constipation
  • Étourdissements
  • Troubles de la fonction sexuelle

Symptômes d’une overdose de morphine 

L’overdose est un risque très grave lié à l’abus de morphine. Elle se produit lorsqu’un toxicomane utilise une dose trop élevée ou mélange la morphine avec d’autres substances comme l’alcool. L’overdose peut être mortelle si aucune aide n’est apportée. Les signes d’une overdose de morphine sont les suivants :

  • Respiration très difficile
  • Pupilles contractées
  • Convulsions
  • Anxiété
  • Somnolence extrême
  • Perte de connaissance ou coma
  • Mort

Effets à long terme de la dépendance à la morphine

La consommation de morphine à long terme peut avoir des effets chroniques sur l’organisme du toxicomane. Ces effets peuvent être difficiles à annuler ou totalement irréversibles. Les effets secondaires à long terme de la morphine peuvent être les suivants :

  • Constipation chronique
  • Immunodéficience
  • Hyperalgésie induite par les opioïdes : il s’agit d’un état dans lequel toute blessure entraîne une douleur généralisée.
  • Troubles de la fonction sexuelle
  • Menstruation anormale
  • Dépression
  • Douleurs osseuses
  • Insomnie

Obtenez une consultation en ligne gratuite pour savoir comment gérer ces symptômes pour vous ou vos proches >>>

Comment et pourquoi commence la dépendance à la morphine ?

L’intérêt d’un toxicomane pour la morphine peut parfois résulter de son usage dans un scénario clinique. Cela peut être le cas après une fracture ou une opération chirurgicale. Dès lors, même après l’arrêt de la drogue, la personne peut continuer à rechercher les effets agréables que la drogue lui a procurés. Elle peut passer d’un médecin à l’autre pour continuer à obtenir de nouvelles ordonnances. Cela peut aboutir à une dépendance.

Les autres opioïdes ne sont pas utilisés aussi couramment dans les situations médicales. Les personnes dépendantes de l’héroïne et de l’opium peuvent avoir des difficultés à se procurer leur drogue et décider de prendre de la morphine à la place. Il est très fréquent que la morphine soit consommée de façon abusive par des personnes qui consomment déjà des drogues.

Quel est le traitement de la dépendance à la morphine ?

Les dangers d’une overdose et les effets à long terme de la dépendance à la morphine en font une habitude dangereuse. Il est important de traiter la dépendance le plus rapidement possible. Il est dangereux pour un toxicomane de tenter un traitement par lui-même. La plupart d’entre eux finiront par recommencer à consommer la drogue à cause des symptômes de sevrage. Dans la plupart des cas, l’arrêt définitif ne peut être obtenu que par le biais de programmes professionnels de traitement de la morphine.

Graphique montrant les symptômes de sevrage de la morphine qu'un toxicomane expérimente au fil du temps.

La désintoxication traditionnelle de la morphine implique l’admission dans un établissement et la surveillance du patient jusqu’à ce que la drogue soit éliminée du corps. Des médicaments sont utilisés pour réduire les effets des symptômes de sevrage, le patient se trouvant dans l’établissement pendant cette période. Un traitement ambulatoire est également disponible.

Cela peut toutefois prendre un certain temps. C’est pourquoi des programmes de désintoxication ultra-rapides sont disponibles pour la dépendance aux opioïdes. Le processus de désintoxication est accéléré, ce qui permet au patient de se rétablir beaucoup plus rapidement. C’est un traitement plus moderne pour la dépendance aux opioïdes.

Commencer un traitement de la dépendance à la morphine

La morphine est un médicament très utile d’un point de vue médical, car elle permet une analgésie efficace. Cependant, de nombreux toxicomanes en ont abusé en raison des effets qu’elle provoque. Cette drogue est dangereuse car sa dépendance peut entraîner des effets secondaires et des overdoses pouvant être potentiellement mortels. Ne perdez pas de temps et renoncez à la morphine. Vous pouvez obtenir de l’aide dès aujourd’hui.

Nous sommes là pour vous aider à guérir de votre dépendance à la morphine. Prenez rendez-vous pour une consultation en ligne gratuite pour savoir comment commencer >>>

Publié le février 8, 2021
par l’équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partager cet article:

Derniers articles du blog

razmak dr vorobjev

Blocage des opiacés : implants pour la dépendance aux opiacés

Que sont les implants pour la dépendance aux opiacés et comment fonctionnent-ils ?Qu’est-ce que la thérapie de remplacement des opiacés

Sevrage et désintoxication du fentanyl

Effets secondaires possiblesSymptômes de sevrage du fentanylCombien de temps dure le sevrage du fentanyl ?Effets secondaires psychologiques du sevrage du

Call Now Button