Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie

Comment la dépendance affecte-t-elle la famille ?

Zavisnost

juillet 10, 2019

La dépendance, selon la définition des troubles mentaux et des troubles du comportement, est définie comme “un ensemble de phénomènes physiologiques, comportementaux et cognitifs. L’utilisation d’une substance ou d’un groupe de substances se manifeste par un besoin irrépressible, beaucoup plus important que les comportements qui auparavant, avaient une grande valeur”.

La dépendance est connue depuis longtemps. En effet, les Sumériens ont laissé des écrits sur des plaques d’argile concernant la culture du pavot et la production de l’opium. Les Arabes ont considéré le haschisch comme une plante sacrée qui ouvrait les “portes du paradis”. Tandis que les Indiens utilisaient l’opium pour organiser des cérémonies religieuses.

Depuis le milieu du XXe siècle, et plus particulièrement au cours des dix dernières années l’abus de substances psychoactives s’est considérablement accru. Les données indiquent que la limite d’âge change constamment, ainsi les jeunes générations ont un premier contact avec la drogue ou l’alcool de plus en plus tôt. Environ 16% des jeunes de 15 ans ont déjà consommé des stupéfiants. Près de la moitié des jeunes savent où et auprès de qui en acheter.

Malheureusement, cette situation dans la société est aggravée non seulement par la disponibilité des substances psychoactives, mais également par le développement de nouveaux types de dépendances. L’abus de médicaments, la dépendance à Internet et aux réseaux sociaux, la dépendance aux jeux d’argent, ne sont que quelques unes des maladies que nous a apporté l’époque moderne et le développement technologique rapide.

Zavisnost

Étant donné qu’il s’agit d’un problème grave qui n’affecte pas qu’un individu mais également ses proches, la clinique Dr Vorobjev vous révèle comment la  dépendance affecte la famille.

Comment reconnaître une dépendance ?

Les motifs de dépendance sont nombreux. Chez les jeunes, en général, tout commence par la curiosité et le désir d’être accepté dans la société. Ce qui signifie que les pairs ont une grande influence et que tout ce que les membres âgés de la famille leur avaient enseigné et conseillé, a progressivement disparu. C’est précisément pour cette raison qu’il est important que les parents connaissent les fréquentations de leurs enfants, afin de prévenir le développement de maladies liées à la dépendance.

Cependant, la dépendance ne s’applique pas uniquement aux jeunes. En effet, l’addiction à certaines substances, certains comportements ou certaines situations peut survenir même après l’adolescence. Le plus souvent, cela découle du désir d’éviter de faire face aux difficultés et au mécontentement de la vie, mais aussi du besoin de se détendre.

Bien que chaque dépendance soit différente, certains comportements stéréotypés indiquent qu’un problème s’est installé. Tout d’abord, il s’agit de sautes d’humeur extrêmes, de troubles du sommeil, des variations allant de la fatigue à l’excitation, de nouveaux amis ainsi que des appels mystérieux et des sorties imprévues.

La dépendance détruit-elle la famille ?

 L’alcoolisme au sein de la famille est plus fréquent parmi les membres âgés. C’est-à-dire que leurs enfants en subissent les conséquences. En regardant les querelles incessantes des parents, leur insatisfaction et les tensions dans leurs relations, l’enfant développe une image malsaine du fonctionnement de la famille. Ce qui peut se refléter dans sa vie future. Il n’est pas rare que ces enfants soient négligés, car les adultes occupés n’ont pas assez de temps à leur consacrer.

Par ailleurs, les parents nient souvent que leur enfant ait un problème de dépendance. De cette manière, ils deviennent inconsciemment complices de la maladie. En assumant la responsabilité et les obligations de leurs proches, la famille s’adapte au problème au lieu de le résoudre, même lorsque les enfants sombrent dans la délinquance.

La dépendance, bien sûr, change la famille et dans quelle mesure les conséquences s’exprimeront, dépend de l’intensité de la dépendance. Cela dépend également de la capacité des membres de la famille à faire face aux défis auxquels ils sont confrontés.

La dépendance ne doit pas être ignorée

Comme il existe toujours des préjugés sur ces problèmes, les parents, même lorsqu’ils acceptent le fait que leur enfant est dépendant, tentent de le soigner seuls. C’est une grosse erreur, car même si vous réussissez à le désintoxiquer, la prochaine étape à franchir est beaucoup plus difficile : traiter son psychisme.

Zavisnost

Le soutien à un proche pendant et après la rééducation apporte la principale motivation au patient, mais seule une aide professionnelle peut mener à une guérison complète.

Si vous remarquez qu’un membre de votre famille a un problème de dépendance, rendez-vous à la clinique Dr Vorobjev. Notre équipe professionnelle de médecins, de psychiatres et de psychologues aidera non seulement le patient, mais également ses proches, à surmonter la période difficile en unissant leurs forces.

Publié le juillet 10, 2019
équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partage social:
Previous ArticleNext Article
Call Now Button