Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie
razmak dr vorobjev

février 8, 2021

Même avant sa légalisation dans de nombreux États américains et dans de nombreuses régions du monde, le cannabis était considéré comme l’une des drogues les moins dangereuses à consommer. On estimait qu’elle n’était pas aussi mauvaise que les autres drogues dures car son potentiel de dépendance était plus faible. Cependant, malgré l’opinion publique, la marijuana peut être une drogue dangereuse et il est tout à fait possible d’en devenir dépendant.

C’est également l’une des premières drogues que consomment de nombreux jeunes. La dépendance à la marijuana peut avoir des conséquences importantes pour ces jeunes. Cela implique que les effets d’une consommation chronique les toucheront forcément à un âge relativement précoce s’ils ne sont pas capables d’arrêter sa consommation. Elle sert également de passerelle vers la consommation d’autres types de drogues. 

Pour beaucoup, cela constitue une base solide pour chercher à arrêter la consommation de drogue, mais les symptômes de sevrage de la marijuana peuvent être la raison de leur échec. Cet article aborde la désintoxication du cannabis, les symptômes de sevrage de la marijuana et la manière de s’en désintoxiquer.

Qu’est-ce que le sevrage du cannabis ?

Lorsqu’un individu est dépendant d’une drogue telle que la marijuana, son corps s’habitue à la présence de ses substances chimiques. Parmi celles-ci figure le tétrahydrocannabinol, qui donne à la drogue l’effet recherché par les consommateurs. En présence de cette drogue, le corps peut produire certaines substances naturelles de manière altérée, soit plus ou moins que la normale.

Lorsqu’un toxicomane tente d’arrêter de consommer cette substance, les changements apportés par l’organisme en sa présence demeurent. Au fur et à mesure que la substance est éliminée du corps, les changements dans la production des substances chimiques naturelles reviennent peu à peu à la normale. Ce processus provoque des symptômes inconfortables. Ces signes de sevrage de la marijuana sont connus sous le nom de symptômes de sevrage.

Les personnes dépendantes de la marijuana peuvent ressentir ces symptômes lors du sevrage de la marijuana. Ceux-ci sont très inconfortables et peuvent les amener à consommer cette drogue de nouveau pour se sentir soulagés. Ces symptômes peuvent être décourageants et peuvent dissuader les toxicomanes d’essayer d’arrêter.

La gravité et la durée de ces symptômes peuvent être influencées par la durée de la consommation de cannabis et la quantité moyenne consommée, ainsi que par d’autres facteurs tels qu’une prédisposition génétique, l’état psychologique général, des troubles concomitants, la dépendance à d’autres substances, etc.

Voici quelques-uns des symptômes observés lors du sevrage du cannabis lorsque les toxicomanes essaient d’arrêter la marijuana :

  • Nausées
  • Douleur abdominale
  • Transpiration excessive
  • Pulsions
  • Appétit réduit
  • Maux de tête
  • Anxiété
  • Dépression
  • Irritabilité
  • Changements d’humeur
  • Insomnie
  • Rêves inhabituels

What is marijuana detox treatment?

Les personnes souffrant d’une dépendance présentent des symptômes de sevrage lorsqu’elles essaient d’arrêter. Cette période peut être très difficile pour ces personnes et correspond généralement au moment où la plupart d’entre elles échouent.

Une femme souffrant de dépendance au cannabis s’apprête à fumer de nouveau à cause de symptômes de sevrage.

Heureusement, le processus de désintoxication de la marijuana rend la période supportable à de nombreux toxicomanes qui désirent tourner la page.

La désintox du cannabis, ou désintoxication du cannabis, désigne le processus d’accompagnement médical et psychologique d’un toxicomane dans sa démarche d’abstinence. Cette démarche se fait dans un environnement surveillé avec un soutien pharmaceutique. Des médicaments sont utilisés pour réduire la sévérité des symptômes de sevrage ainsi que pour réduire le risque d’effets secondaires tels que psychose, accident vasculaire cérébral et crise cardiaque. Dans un centre de désintoxication qualifié, des professionnels médicaux surveillent la santé et l’état mental du patient 24 heures sur 24. Comme c’est le cas pour les traitements en milieu hospitalier, de nombreux centres autorisent les traitements ambulatoires. Cependant, ce traitement peut se révéler moins efficace, car le patient continue d’avoir accès à des facteurs de stress et à des drogues. Le traitement en milieu hospitalier reste le meilleur moyen de se désintoxiquer de la drogue.

Ils bénéficieront de thérapies telles que la thérapie de groupe, la thérapie cognitivo-comportementale et la psychothérapie. Celles-ci visent à réparer les dommages psychologiques que leur dépendance a pu causer.

Découvrez comment obtenir de l’aide pour combattre la dépendance à la marijuana >>>

Combien de temps dure une désintoxication de la marijuana ?

Le temps nécessaire pour se désintoxiquer de la marijuana correspond au temps qu’il faut à l’organisme pour débarrasser complètement le système de sa présence. Cette période est celle qui génère les symptômes de sevrage. Les toxicomanes qui parviennent à surmonter cette période peuvent alors plus aisément retrouver une vie normale.

La durée du sevrage de la marijuana dépend de l’intensité de la dépendance. Dans la plupart des cas, les symptômes seront à leur maximum au bout de 2 à 3 jours, mais il peut s’écouler plusieurs semaines avant qu’ils ne disparaissent complètement. Par conséquent, la durée de désintoxication est généralement d’environ deux semaines. Vous trouverez ci-dessous la chronologie typique d’une désintoxication à la marijuana.

 

Période Jour 1 Jours 2-3 Jours 4-14 Après 2 semaines
Effets
  • Irritabilité
  • Anxiété
  • Insomnie
  • Transpiration excessive (diaphorèse)
  • Frissons
  • Douleur/inconfort abdominal
  • Appétit réduit
  • Dépression
  • Pulsions
  • Rêves inhabituels
  • La plupart des symptômes ont disparu
  • Les états psychologiques comme la dépression et l’anxiété peuvent rester plusieurs mois

 

Quels sont les effets secondaires possibles de l’abus de cannabis ?

La marijuana est appréciée par les toxicomanes pour les effets positifs qu’ils remarquent sur eux. Malheureusement, cette drogue a également de nombreux effets secondaires pouvant être assez graves si la dépendance persiste suffisamment longtemps. Et ce, en dépit de l’idée fausse que se font bien des personnes selon laquelle le cannabis serait tout à fait sain et ne pourrait pas causer de dommages importants.

Certains des effets néfastes que l’abus de cannabis peut avoir sur un individu apparaissent à court terme. D’autres apparaissent après une consommation plus chronique.

Effets secondaires à court terme de la marijuana

Les effets secondaires suivants peuvent survenir quelques heures après avoir consommé de la marijuana :

  • Anxiété
  • Panique
  • Paranoïa
  • Hallucinations
  • Délires
  • Psychose
  • Troubles de la mémoire à court terme
  • Perte du sentiment identitaire (dépersonnalisation)
  • Accélération du rythme cardiaque (tachycardie)
  • Troubles de la coordination musculaire
  • Notion du temps altérée
  • Changements d’humeur
  • Troubles cognitifs
  • Nausées et vomissements

Effets du cannabis sur le long terme

Les toxicomanes qui consomment de la drogue depuis longtemps sont sujets à des effets secondaires plus graves qui apparaissent chez les toxicomanes chroniques. Ces effets peuvent prendre des mois ou des années avant de se manifester, et certains d’entre eux peuvent être irréversibles. Parmi eux, on peut citer les suivants :

  • Dépression
  • Anxiété
  • Tendances suicidaires et tentatives de suicide
  • Troubles de la mémoire à court et long terme
  • Troubles de l’attention
  • Risque accru de développer de la schizophrénie
  • Psychose chronique
  • Addiction à d’autres substances illicites telles que la cocaïne et l’héroïne
  • Réduction du quotient intellectuel

Voici quelques effets secondaires physiques qui peuvent survenir après un abus chronique de cannabis :

  1. Les personnes qui fument du cannabis risquent de développer des affections pulmonaires telles que la pneumonie et la bronchite chronique. En général, l’individu peut développer des infections respiratoires plus fréquemment que la moyenne.
  2. Syndrome d’hyperémèse cannabinoïde : cette pathologie implique des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales récurrentes. Elle survient chez les personnes qui consomment de la marijuana très fréquemment. Elle peut entraîner de graves complications comme une insuffisance rénale, un déséquilibre électrolytique, voire même la mort. Ces toxicomanes ont également tendance à prendre des douches chaudes de façon compulsive, car on considère qu’elles apportent un certain soulagement à court terme.
  3. Cancer des testicules : une étude a trouvé un lien entre la marijuana et certains cancers des testicules.

Quel traitement après une désintoxication de la marijuana ?

Une fois que le patient a terminé sa désintoxication et que les symptômes de sevrage du cannabis se sont pour la plupart atténués, il peut avoir l’impression d’être arrivé au bout de son parcours. Cependant, ce n’est que le premier pas vers un sevrage complet du cannabis. 

Après la désintoxication de la marijuana, les patients passent par une période de traitement que l’on appelle la réadaptation. Elle diffère de la désintoxication, qui vise à éliminer physiquement une substance du corps. La réadaptation a pour but de corriger les dommages psychologiques, sociaux et comportementaux qui peuvent avoir été causés par la dépendance du patient.

Un toxicomane en voie de guérison évoque avec d'autres toxicomanes la manière de gérer sa dépendance à la marijuana.

Pendant cette période, le patient suit différentes formes de thérapie. Celles-ci comprennent la thérapie familiale, la thérapie de groupe, le conseil et la psychothérapie. Des contrôles réguliers sont également prévus avec le psychiatre. Cela permet de s’assurer que les patients sont toujours en bonne voie de guérison.

La dépendance à la marijuana peut altérer la façon dont les toxicomanes vivent leur vie et peut nuire à leur santé, car la dépendance domine leurs journées. La cure de désintoxication du cannabis permet de surmonter les symptômes de sevrage et de se débarrasser des mauvaises habitudes. Il y a toujours de l’espoir, et nous sommes là pour vous aider à commencer votre processus de guérison.

Obtenez une consultation en ligne gratuite avec un spécialiste pour découvrir comment vous lancer dans la désintoxication de la marijuana >>>

Publié le février 8, 2021
par l’équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partager cet article:

Derniers articles du blog

razmak dr vorobjev

Blocage des opiacés : implants pour la dépendance aux opiacés

Que sont les implants pour la dépendance aux opiacés et comment fonctionnent-ils ?Qu’est-ce que la thérapie de remplacement des opiacés

Sevrage et désintoxication du fentanyl

Effets secondaires possiblesSymptômes de sevrage du fentanylCombien de temps dure le sevrage du fentanyl ?Effets secondaires psychologiques du sevrage du

Call Now Button