Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie

Plasmaphérèse – La méthode de désintoxication la plus moderne

Plazmafereza

juillet 10, 2019

La plasmaphérèse est une méthode unique, moderne, utilisée pour soigner de nombreuses maladies, y compris pour soigner l’alcoolisme et  le traitement de la toxicomanie.

La drogue est connue depuis l’époque de la Mésopotamie et de l’Égypte antique. L’opium était largement répandu en Chine, comme en témoigne le vieil adage chinois : “Au départ l’homme prend la drogue, puis la drogue prend la drogue et, à la fin, la drogue prend l’homme”.

Néanmoins, au milieu du XXe siècle, avec le développement du libéralisme, de la culture rock et de la décadence, l’Amérique et l’Europe sont devenues le centre des substances psychoactives. Aujourd’hui, la dépendance touche toutes les parties du globe et est devenu un problème mondial. Les plus répandues sont la marijuana et l’héroïne. Bien que l’on rencontre de plus en plus souvent  l’abus de médicaments et l’alcoolisme dans la famille de la période moderne.

Étant donné que le nombre de consommateurs augmente tous les ans, on travaille constamment à développer et à améliorer les méthodes existantes pour traiter les maladies de la dépendance. Parmi ces méthodes, la plasmaphérèse se distingue tout particulièrement.

Elle a été développée au début du XXème siècle

Le traitement par saignées (phlébotomie) qui était déjà pratiqué 3000 ans avant la Nouvelle ère, était en fait, le précurseur de la plasmaphérèse.

Les premières études sur l’effet plasmatique chez l’animal ont été menées par John Abel et Leonard Rowntree en 1913. La procédure consistait en une phlébotomie, l’enlèvement d’un certain volume de sang, sa centrifugation et la remise en suspension de cellules sanguines.

Quatre décennies plus tard, le Dr José A. Grifols Lucas, a découvert que la plasmaphérèse permettait aux donneurs de donner leur sang plus souvent sans mettre en danger leur santé. Lucas a essayé la technique sur lui-même. Constatant qu’elle était inoffensive, il a commencé à la perfectionner et à l’utiliser sur des donneurs bénévoles du sang.

Plazmafereza

La plasmaphérèse, en tant que thérapie officielle, a été utilisée pour la première fois en 1959 à Los Angeles, à l’hôpital Cedars of Lebanon. Elle a été utilisée par le docteur Michael Rubinstein sur un jeune homme souffrant de microangiopathie thrombotique thrombocytopénique.

Au cours des années suivantes, de nombreux scientifiques ont continué à développer cette méthode. Ainsi, il a été établi que la plasmaphérèse traite avec succès l’eczéma, le psoriasis, les allergies, la maladie d’Alzheimer, la dépression, les maladies du système cardiovasculaire, du tractus gastro-intestinal et bien d’autres.

Qu’est ce que la plasmaphérèse ?

La plasmaphérèse est une méthode indolore et la plus efficace pour nettoyer le sang. Elle tire son nom des mots grecs plasma qui signifie formation et aphérèse, qui veut dire prélèvement.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une procédure extracorporelle qui élimine certains composants du plasma ou du sang afin d’éliminer les substances nocives. Cela permet d’arrêter le processus pathologique que ces substances provoquent.

La plasmaphérèse est réalisée de deux manières : par filtration à travers des membranes d’un filtre spécifique pour le sang (plasmaphérèse à membrane) et par centrifugation dans des dispositifs spéciaux.

Son effet est multiple

Le nettoyage du sang, réduit, avant tout, le risque de delirium tremens et de troubles psychotiques. Il stimule également le métabolisme et la production de nouvelles cellules jeunes dans le corps. Par conséquent, le système immunitaire et l’activité des lymphocytes T, qui jouent un rôle important dans la lutte contre les virus et les bactéries, renforcent l’état interne et externe de l’organisme.

Il convient de garder à l’esprit que le traitement de la dépendance à l’héroïne et aux autres drogues par plasmaphérèse n’a pas de contre-indication s’il est pratiqué dans des conditions contrôlées et par un personnel médical qualifié.

C’est précisément pour cela que la clinique Dr Vorobjev se distingue par son niveau de professionnalisme en matière de traitement par plasmaphérèse, ainsi que par l’hébergement des patients à l’hôpital. Tout comme le traitement de la dépendance par l’Ibogaïne est individuel, dans notre clinique la plasmaphérèse n’est réalisée qu’après que le diagnostic personnel soit établi.

Plazmafereza

En effet, après un examen détaillé de l’état de santé général du patient, du degré de dépendance ainsi que des types de substances consommées, le médecin prescrit le programme de traitement par plasmaphérèse. La procédure est indolore et les résultats sont visibles dès le premier traitement.

La plasmaphérèse est une partie importante de la désintoxication qui élimine les symptômes de la dépendance physique. Afin de parvenir à une rééducation complète, sans rechutes, l’équipe de médecins, psychiatres et psychothérapeutes de la clinique Dr Vorobjev assure le soutien après le traitement à tous ses patients.

 

Publié le juillet 10, 2019
équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partage social:
Previous ArticleNext Article

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button