Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie

Dépendance physique à l’héroïne – Traitement à la clinique Dr Vorobjev

Dépendance physique à l'héroïne – Traitement à la clinique Dr Vorobjev

mars 11, 2020

La dépendance physique à l’héroïne entraîne de graves conséquences.

L’heroïne est une drogue semi-synthétique obtenue par la transformation de la morphine, soit à partir d’une substance naturelle extraite des capsules du pavot à opium. Elle se présente sous forme de poudre de couleur allant du blanc, ivoire au brun. C’est précisément la couleur qui détermine sa pureté.

En effet, l’héroïne n’est pas commercialisée sous sa forme pure et blanche, mais est souvent coupée par d’autres substances afin de gagner en poids. On lui ajoute généralement du sucre, du lait en poudre, de l’amidon, du paracétamol, mais également des substances très nocives, telles que le plâtre, la strychnine, la chaux, ainsi l’héroïne est l’un des stupéfiants les plus dangereux avec un taux de mortalité élevé.

L’héroïne est administrée de différentes manières. L’effet le plus rapide est obtenu par l’administration intraveineuse. Elle est le plus souvent insufflée, avec une absorption très rapide par les muqueuses. Les inhalations des vapeurs est une méthode qui consiste à inhaler les vapeurs d’héroïne chauffée sur une feuille d’aluminium. Les vapeurs qui s’en échappent font penser à un dragon, ainsi cette consommation est communément appelée “chasser le dragon”.

Quelle que soit la voie d’administration, la dépendance physique à l’héroïne présente presque toujours les mêmes symptômes.

Qu’est-ce que la dépendance physique à l’héroïne ?

La dépendance physique à l’héroïne représente la dépendance physiologique des tissus à cette substance psychoactive. C’est la conséquence de l’adaptation des cellules suite à une certaine période de consommation. Ainsi, le corps ne peut plus fonctionner “normalement” sans héroïne dans le sang.

Fizička zavisnost od heroina

Tout comme la cocaïne provoque un forte dépendance psychique, la dépendance physique à l’héroïne se développe très rapidement. Selon la recherche, 97% des cas surviennent en seulement 3 semaines de consommation régulière. En effet, les spécialistes soulignent que les symptômes de la dépendance à l’héroïne sont clairement visibles dès la 10ème prise. La raison en est l’apparition de la tolérance.

Une tolérance aigüe à court terme est causée par une exposition répétée à l’héroïne au début de l’utilisation, cependant, il est rapidement nécessaire d’augmenter les doses pour ressentir le même effet, ce qui entraîne la tolérance chronique conduisant à une dépendance physique de plus en plus forte.

Comment reconnaître la dépendance physique à l’héroïne ?

La dépendance physique à l’héroïne crée de nombreux problèmes physiques et psychiques. Diminution du diamètre des pupilles, sécheresse de la bouche et démangeaisons sur tout le corps sont les premiers indicateurs de la consommation.

Les signes caractéristiques de la dépendance à l’héroïne sont une augmentation du pouls cardiaque et de la pression artérielle, la baisse de la température corporelle, la transpiration, les tremblements et les vomissements. Puis surviennent des douleurs dans tout le corps, des maux de tête, la diarrhée, la toux, des écoulements nasaux…

Les troubles psychiques impliquent la perte de mémoire, des sautes d’humeur extrêmes,  la dépression, la désorientation, l’anxiété, l’irritabilité, la réduction de la capacité de concentration, des attaques de panique.

La désaccoutumance de l’héroïne à la clinique Dr Vorobjev

Le traitement des héroïnomanes commence par l’élimination de la dépendance physique. En effet, après un diagnostic complet et l’évaluation du degré de dépendance, l’équipe de médecins de renommée mondiale et de psychothérapeutes détermine le meilleur programme pour le patient.

zavisnost se može pobediti Klinika DR Vorobjev 2

La désintoxication du corps de l’héroïne a pour but non seulement de nettoyer le corps mais aussi de rétablir l’équilibre perturbé. Pour y parvenir, la clinique Dr Vorobjev applique des méthodes indolores de désintoxication, telles que la désintoxication ultra-rapide (UROD), la thérapie Neuro-jet (N.E.T.), la pharmacothérapie, la plasmaphérèse, la transair thérapie.

Chaque méthode est effectuée sous anesthésie totale, ainsi le corps endormi, par le biais de perfusions “absorbe” une combinaison unique de vitamines, d’acides aminés, de minéraux et d’autres substances qui aident à se libérer de la dépendance physique à l’héroïne, tout en évitant les symptômes de la crise de manque qui se manifestent lors des traitements classiques dans les autres centres de rééducation.

Après l’élimination de la dépendance physique, suit le traitement de la dépendance psychique. Même au cours de cette étape, la clinique Dr Vorobjev se démarque des autres en utilisant des méthodes modernes de traitement des maladies de dépendance. La prise en charge des patients ne se termine pas là, mais nous offrons le soutien après le traitement sous forme de contrôles mensuels réguliers, de conseils individuels et familiaux, afin de préserver les résultats obtenus et prévenir les rechutes.

Fizička zavisnost od heroina

L’héroïne est un stupéfiant dangereux, que vous pouvez vaincre avec l’aide d’une équipe médicale. Grâce à la qualité, l’expérience et surtout, les connaissances, la clinique Dr Vorobjev est connue dans le monde entier comme la meilleure clinique pour le traitement des toxicomanies.

Publié le mars 11, 2020
équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partage social:
Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button