Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie

Surdose de drogues – Combien de personnes sont décédées de la dépendance?

Surdose de drogues – Combien de personnes sont décédées de la dépendance dr vorobjev clinic

janvier 23, 2020

La surdose de drogue est une cause de plus en plus fréquente de décès, en particulier parmi les jeunes. La dépendance se développe par négligence, suite à la rébellion et à la curiosité des jeunes. Les drogues sont l’un des plus grands fléaux d’aujourd’hui. Il est parfois très difficile de guérir de la dépendance, mais ce n’est pas impossible!

La dépendance est curable, et pour ce faire vous avez besoin que de la volonté et d’une clinique pour le traitement des maladies de dépendance adaptée. L’auto-sevrage n’est pas recommandé, car très souvent, les résultats n’en sont pas satisfaisants.

Les adolescents sont un groupe à risque élevé de développer la dépendance. Ils sont à un âge où ils souhaitent montrer leur indépendance, prouver leur maturité et agissent de manière déraisonnable. C’est alors que, sous l’influence de leur fréquentations, ils essaient divers opiacés, et continuent très souvent à en consommer. La responsabilité des parents et des autres agents sociaux est grande. Ils doivent réagir à temps et empêcher le développement du problème.

Surdose de drogues – Combien de personnes ont perdu la bataille ?

En Serbie, chaque jour, un grand nombre de personnes perdent la vie suite à une surdose de drogues. Les données indiquent que la marijuana, l’héroïne et la cocaïne sont les plus consommées. La marijuana est, généralement, la drogue par laquelle ils commencent. Elle est la première marche de l’escalier qui mène à la dépendance et la potentielle overdose. Il n’est pas connu que quelqu’un ait déjà perdu la vie à cause de la marijuana, mais elle est certainement la cause du développement de la dépendance.

L’héroïne et la cocaïne sont des problèmes beaucoup plus graves. Le traitement de la dépendance à ces substances psychoactives est beaucoup plus exigeante et doit être abordée avec beaucoup d’attention.

Surdose de drogues – Combien de personnes sont décédées de la dépendance ?

Les personnes qui consomment des substances addictives, développent très rapidement une tolérance. Dès que cela se produit, elles recherchent une substance plus forte qui répondra à leurs besoins et les rendront euphoriques et détendus. Lors de la consommation d’héroïne, elles ne peuvent jamais ressentir l’effet qu’ils ont eu lors de la première consommation. Cependant, en raison d’un désir incommensurable que cela se produise, elles augmentent la dose d’héroïne, et augmentent ainsi le risque de surdose de drogues.

Malheureusement, les statistiques montrent qu’un nombre croissant de personnes est concerné par ce problème. Selon les données de l’année dernière, près de 300 millions de personnes ont déjà essayé la drogue au moins une fois dans leur vie. Ce qui est encore plus dramatique, c’est que jusqu’à présent, un demi-million de personnes sont décédées des conséquences de l’abus de drogues.

Une donnée particulièrement inquiétante est le fait que 80% des jeunes se trouvent quotidiennement à proximité de drogues ou d’une personne qui peut leur procurer de la drogue.

Un grand nombre d’adolescents sont quotidiennement exposés à une quantité considérable d’opiacés, et ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne tombent dans les griffes de ce problème.

Comment prévenir une surdose de drogue

L’éducation et la sensibilisation au problème sont très importants. La famille doit d’abord réagir et informer son enfant des dangers qui se cachent. Les parents sont les premiers agents de la socialisation, avant l’école. Les enseignants et les professeurs ont également un rôle très important à jouer dans l’éducation des enfants.

Surdose de drogues – Combien de personnes sont décédées de la dépendance ?

Il est indispensable de tenir des conférences de sensibilisation à l’école, au moins deux fois au cours de l’année scolaire. Les élèves les plus âgés doivent être davantage éduqués et orientés vers la bonne voie car ils sont plus exposés aux dangers.

Les parents doivent porter une attention particulière à leur enfant. Ne pensez pas que le mauvaises choses n’arrivent qu’aux autres ! Vous devez être conscient que quelque chose comme ça peut vous arriver aussi. Le malheur ne choisit pas la porte à laquelle il va frapper, et il n’est pas impossible que vous puissiez être la cible de la malchance.

Parlez-en préventivement et soyez attentifs. Sachez quand votre enfant rentre à la maison, où il se trouve et avec qui il passe du temps. Ne le laissez pas se sentir négligé, car c’est précisément à ces moments là qu’il se tournera vers les drogues.

Gardez à l’esprit que 59 pourcent des lycéens interrogés ont déclaré qu’on leur avait déjà proposé de la drogue. Pouvez-vous être certain que votre enfant n’en faisait pas partie?

L’overdose et la mort éventuelle suite à la consommation de drogues sont des situations extrêmement réelles ! Cela arrive souvent et n’importe qui peut en être victime. Si vous remarquez des signes de consommation d’opiacés chez vos proches, ne repoussez pas le traitement et ne pensez pas que l’aide médicale n’est pas nécessaire. Il faut plus que de la bonne volonté pour que le traitement soit efficace.

Clinique pour le traitement des maladies de dépendance

La clinique Dr Vorobjev pour le traitement des maladies de dépendance  a une très longue tradition et rassemble les médecins qui ont beaucoup d’expérience dans le traitement des addictions.

Surdose de drogues – Combien de personnes sont décédées de la dépendance ?

Nous utilisons différentes méthodes de détoxification du corps et les thérapies sont adaptées à chaque patient individuellement. Après le nettoyage du corps le patient suit une thérapie en consultant un psychothérapeute. Cela permet d’agir sur les causes et à résoudre les problèmes qui ont mené à l’addiction.

Notre équipe de professionnels de la santé traite avec succès les maladies de dépendance depuis de nombreuses années. Nous savons que nous pouvons vous aider ! N’attendez pas et ne laissez pas la dépendance s’installer, car plus une personne est exposée aux substances nocives, plus le traitement est long et exigeant.

Contactez-nous au plus vite et prenez rendez-vous pour un diagnostic dans notre clinique Dr Vorobjev ! Nous sommes là pour vous !

Publié le janvier 23, 2020
équipe de la clinique du Dr Vorobjev

Partage social:
Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button