Rendez-nous visite : Sremskih Boraca 2E, Beograd, Zemun - Serbie

Soin des alcooliques en utilisant les nouvelles procédures médicales

razmak dr vorobjev

La dépendance à l’alcool est une maladie qui affecte des millions de personnes dans le monde. Le soin des alcooliques est une condition indispensable qui mènera de la dépendance à une vie saine. Cependant, le chemin vers une vie saine n’est pas facile et il existe de nombreux obstacles entre les personnes dépendantes et leurs souhaits et espoirs.

De nombreuses personnes ne souhaitent pas du tout admettre avoir un problème d’alcool. Certains d’entre eux se tournent vers la boisson pour trouver un moyen de se détendre, de calmer leurs nerfs et d’échapper à une réalité difficile et stressante. D’autres choisissent l’alcool comme une solution qui mène à passer un bon moment et le mélangent souvent avec d’autres substances illicites pour améliorer leur effet.

Cependant, les deux groupes ont une chose en commun – ils ne sont pas prêts à s’engager pleinement à résoudre ce problème. Beaucoup d’entre eux ont peut-être essayé l’auto-sevrage à la maison, mais tôt ou tard, ils reviendraient toujours à la substance à laquelle ils tentaient de s’échapper.

Pourquoi le soin des alcooliques représente un tel problème ?

Tout d’abord, dans un grand nombre de cas, l’obstacle mentionné ci-dessus se pose – comment soigner quelqu’un qui ne pense pas avoir de problème ? L’alcool est une substance caractéristique pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, l’alcool ne semble pas avoir beaucoup de conséquences pour le corps, en raison d’une dégradation progressive qui se produit au fil du temps.

Par conséquent, beaucoup ne réalisent pas la gravité de cette dépendance. Leurs proches essaient souvent d’attirer leur attention sur le fait que le traitement est la seule option qui mène à une vie saine, mais ces tentatives se soldent souvent par un échec. De plus, les personnes dépendantes à l’alcool prennent ces conseils bien intentionnés comme une attaque personnelle, ainsi les tentatives d’intervention se soldent par des conflits familiaux et des désaccords.

Maladies physiques causées par l’abus d’alcool

L’alcool détruit le corps de l’intérieur et les effets négatifs se produisent sur un certain nombre d’organes vitaux. Les dommages surviennent d’abord au niveau du :

  • Foie
  • Muscle cardiaque
  • Pancréas
  • Cerveau

En raison des lésions du foie, la purification du sang devient difficile. Surviennent alors des symptômes indésirables tels que les nausées et les douleurs fréquentes, et dans les états les plus graves un empoisonnement aigu peut se produire. L’alcoolisme finit par détruire le foie, provoquant une cirrhose ou l’arrêt complet de cet organe vital.

Soin des alcooliques en utilisant les nouvelles procédures médicales dr vorobjev clinic

Le muscle cardiaque s’affaiblit également par l’effet dévastateur de l’alcool, entraînant une perte d’énergie et des vertiges fréquents. Dans les cas les plus graves, l’arythmie se produit pouvant provoquer des évanouissements. La digestion des aliments est altérée suite à l’œdème du pancréas entraînant souvent une perte d’appétit, accompagné par une perte de poids soudaine.

Un des symptômes de l’abus d’alcool se reflète également dans les troubles de la mémoire et d’autres processus de pensées. De nombreuses recherches ont démontré qu’une consommation fréquente d’alcool entraîne une mort accélérée des cellules nerveuses et entraîne des conséquences durables.

L’alcool ouvre souvent la voie au développement d’autres types de dépendance

Par notre longue pratique dans le traitement des maladies de dépendance nous avons constaté qu’ignorer les symptômes indésirables n’est jamais une bonne solution. La consommation de substances psychoactives modifie les principes moraux d’une personne, et donc l’aversion naturelle aux stupéfiants est affaiblie. De plus, les maladies de dépendance ont un caractère progressif et les effets secondaires commencent à se produire de plus en plus fréquemment.

De plus les résultats qui se produisent lors de la prise de substances s’affaiblissent avec le temps, ainsi les consommateurs sont obligés d’utiliser des doses plus élevées pour connaître le même niveau de satisfaction qu’auparavant. Dans le cas de l’alcool, il y a une augmentation notable de la quantité de boisson consommée, et les personnes dépendantes décident souvent d’amplifier ses effets en consommant des stupéfiants.

Le mélange de cocaïne et d’alcool est particulièrement courant. Les trafiquants de stupéfiants affirment à tort que ces deux substances ne peuvent pas provoquer de dépendance, c’est pourquoi beaucoup de personnes commencent à les consommer. Malheureusement, ce qu’ils ne vous diront pas, c’est qu’en les combinant, ces deux substances forment dans le corps un composé appelé cocaéthylène qui est extrêmement toxique.

Le cocaéthylène persiste plus longtemps dans le corps et est potentiellement beaucoup plus dangereux que l’alcool et la cocaïne seuls. Par conséquent, si ces deux substances sont consommées plusieurs fois en peu de temps, les conséquences peuvent être fatales. Pourtant, beaucoup sont prêts à risquer pour atteindre à nouveau cet effet de satisfaction ressenti la première fois. C’est un signe certain qui indique le développement de la dépendance psychique.

Le soin des alcooliques implique le traitement de la dépendance psychique

Le traitement de la dépendance psychique est l’épine dorsale de tout traitement de sevrage réussi. À la clinique Dr Vorobjev, nous pensons que l’élimination du désir d’utiliser une substance est une étape nécessaire à la guérison. L’abstinence n’est pas suffisante s’il y a encore une voix dans la tête qui pousse les gens vers l’ancien mode de vie. Dans de telles conditions, toute situation stressante peut entraîner une rechute et tous les efforts précédents tombent à l’eau.

Par conséquent, le traitement dans notre clinique commence par un diagnostic détaillé, lorsque l’état psychophysique du patient est évalué par notre équipe de spécialistes. Une fois ces procédures terminées, on établit un nouveau plan de traitement. Il est important de souligner que dans l’établissement médical Dr Vorobjev, en fonction des résultats obtenus, nous établissons un plan et un programme thérapeutique individuel pour chaque patient.

Déjà au bout de quelques jours de traitement, nos patients constatent une amélioration soudaine de leur état de santé. Les inquiétudes et le stress qu’ils ressentaient en venant à la clinique sont rapidement remplacés par un sentiment de courage et une concentration accrue. Ils ont un regain d’énergie positive et un désir de se consacrer aux thérapies pour que la dépendance ne devienne que du passé.

Bien sûr, en plus des procédures médicales, la psychothérapie joue également un rôle important dans le processus de guérison. Grâce à un travail individuel et en groupe avec notre équipe de psychologues, les patients parviennent à découvrir le cœur même du problème et se consacrent à la création d’habitudes saines qui les suivront pour le reste de leur vie.

Enfin, à la fin de toutes les procédures, nous apportons notre soutien à nos patients même après leur sortie de l’hôpital. Le blocage pharmacologique, sous forme de bloqueurs des récepteurs qui réagissent à l’alcool, est administré avant le retour aux obligations quotidiennes. Même en cas de consommation ultérieure d’alcool, les patients protégés par les bloqueurs subissent des réactions allergiques sévères, tandis que les effets souhaités d’alcool ne se produisent pas. En conséquence, toute nouvelle consommation de boissons alcoolisées perd tout son sens et les individus sont donc obligés de suivre les règles d’une vie saine.

Le traitement par l’Ibogaïne offre une protection supplémentaire contre les rechutes

Si, à la fin des méthodes et thérapies traditionnelles, les patients n’ont pas suffisamment confiance en eux, il est possible d’étendre davantage le plan de traitement. Le traitement par l’Ibogaïne ne fait pas partie de la méthode standard de traitement de l’alcoolisme et est facturé en plus, mais offre un grand nombre d’avantages à tous les anciens alcooliques.

Notre objectif principal est que chaque patient atteigne un rétablissement complet avant de quitter notre clinique. Pour éliminer complètement la possibilité de rechute, nous utilisons le traitement révolutionnaire à l’Ibogaïne. En raison de sa complexité, cette procédure n’est pratiquée que dans quelques cliniques dans le monde, mais donne des résultats phénoménaux. Nos spécialistes l’utilisent depuis de nombreuses années pour soigner les patients alcooliques et l’expérience des patients en disent suffisamment sur son efficacité.

Soin des alcooliques en utilisant les nouvelles procédures médicales dr vorobjev clinic

Plus important encore, c’est que l’Ibogaïne est une substance naturelle qui ne provoque pas de dépendance. En effet, il ne s’agit pas simplement d’un autre traitement de substitution qui n’apporte qu’une amélioration à court terme. Au contraire, le traitement par l’Ibogaïne est une méthode qui donne des résultats durables et peut également être utilisé pour soigner les patients alcooliques, toxicomanes, joueurs pathologiques et autres patients dépendants.

Le traitement par l’Ibogaïne ouvre de nouvelles perspectives, aide les patients à se concentrer sur la réalisation des objectifs souhaités et les aide à se concilier avec les mauvaises décisions prises dans le passé qui les ont conduits à la dépendance. Au fur et à mesure que les individus parviennent à accepter toutes les mauvaises expériences qu’ils ont vécues, ils deviennent capables de se tourner vers l’avenir qu’ils souhaitent.

Derniers articles du blog

razmak dr vorobjev

Blocage des opiacés : implants pour la dépendance aux opiacés

Que sont les implants pour la dépendance aux opiacés et comment fonctionnent-ils ?Qu’est-ce que la thérapie de remplacement des opiacés

Sevrage et désintoxication du fentanyl

Effets secondaires possiblesSymptômes de sevrage du fentanylCombien de temps dure le sevrage du fentanyl ?Effets secondaires psychologiques du sevrage du

Call Now Button